Sommaire du 29 mai 2010

Cliquer sur l'image ci-dessus pour lire le journal

C’est ce lundi que l’avenir du tram-train doit se décider. Cela correspond en effet à l’échéance fixée par la clause suspensive du contrat de partenariat publique privé signé par la Région et Tram’Tiss au mois de décembre. Didier Robert doit prendre la décision.
Des milliers d’emplois sont en jeu, tout comme l’aménagement de notre île. Un rassemblement des travailleurs est d’ailleurs prévu ce lundi devant la Région, à l’appel de l’Intersyndicale du BTP. Mais contrairement à la parole donnée, Didier Robert a décidé de rester en France au moins jusqu’à mardi. Le jour décisif pour La Réunion, il ne sera donc pas là. Ce comportement sous-tend-il que le président de la Région a décidé d’enterrer le tram-train, de retarder le début du chantier de la route du littoral, et de porter un coup fatal au BTP ?

Tram-train : une décision lourde de conséquences




Articles

Kanalreunion.com


Facebook Twitter Google plus