Sommaire du 2 septembre 2015

Cliquer sur l'image ci-dessus pour lire le journal

Après la menace mortelle sur la filière canne-sucre et l’annonce du scandale inévitable relatif à l’attribution des marchés de la route en mer, Paul Vergès a tenu hier la troisième conférence de presse de cette série. À l’ordre du jour, un tour d’horizon des différents problèmes essentiels qui sont oubliés dans les programmes des candidats déjà déclarés : les impacts de la démographie, de la mondialisation et surtout du changement climatique. La liste conduite par Huguette Bello ne remet pas en cause le projet de route en mer, tandis que l’union de la droite veut y ajouter un port à Bois-Rouge, une écocité de 40.000 habitants sur une zone littorale, et d’importants investissements dans des aéroports construits juste au-dessus du niveau de la mer. Autant de projets déjà condamnés par la montée du niveau de l’océan Indien.




Articles

Kanalreunion.com


Facebook Twitter Google plus