Sommaire du 4 août 2010

Cliquer sur l'image ci-dessus pour lire le journal

Les décisions politiques qui ont arrêté les chantiers n’ont pas des conséquences uniquement dans le BTP. Elles sont à l’origine de drames dans d’autres entreprises qui sont liées au développement de l’activité de ce secteur qui était le moteur de notre économie. Les salaires non versés au sein d’Alarme 2000 et les suites de la grève à Run Presse illustrent cette aggravation de la crise sociale. Cela s’ajoute aux milliers de licenciements qui ont déjà eu lieu, et qui marquent le début d’un effondrement de notre économie à cause de décisions politiques.

La casse par la nouvelle direction de la Région du Plan de relance réunionnais composé des chantiers du tram-train et de la nouvelle route du littoral portent un coup fatal au secteur du BTP. Cet effondrement entraine toute l’économie dans sa chute, accentuant un dialogue social déjà extrêmement difficile, et provoquant d’ores et déjà des milliers de licenciements.

Révélateurs de la crise sociale




Articles

Kanalreunion.com


Facebook Twitter Google plus