Sommaire du 28 juillet 2010

Cliquer sur l'image ci-dessus pour lire le journal

Avec le servis kabaré et le maloya, la marche sur le feu et le moring sont d’autres composantes de la culture du peuple réunionnais qui ont réussi à survivre à la répression. L’engagement et les sacrifices militants ont réussi à transmettre jusqu’à nous ces héritages apportés par des ancêtres représentant de brillantes civilisations. Parce que nos aînés ont su résister à la culture dominante de la puissance coloniale, ils permettent aujourd’hui au peuple réunionnais d’avoir la richesse d’être porteur d’une culture issue de la rencontre de trois continents.

Tout comme le maloya, le servis kabaré, le moring et toutes les autres pratiques qui ne venaient pas d’Europe, la marche sur le feu n’était pas acceptée par la vieille société coloniale. Mais malgré la répression, nos ainés ont réussi à préserver tous ces héritages qui permettent aujourd’hui au peuple réunionnais d’avoir une culture si spécifique.

Une part de la culture du peuple réunionnais




Articles

Kanalreunion.com


Facebook Twitter Google plus