Sommaire du 22 juillet 2011

Cliquer sur l'image ci-dessus pour lire le journal

En France, le coût d’un chantier dépasse de trois milliards les prévisions. Il ne sera pas arrêté car le gouvernement, par le biais d’EDF dont l’État est le premier actionnaire, va payer. L’argument du coût utilisé par l’UMP et Didier Robert pour justifier le refus d’une dotation de 80 millions d’euros pour l’entretien du tram-train s’écroule. Car pour l’EPR de Flamanville, il est question d’un surcoût de trois milliards d’euros.




Articles

Kanalreunion.com


Facebook Twitter Google plus