Sommaire du 16 février 2012

Cliquer sur l'image ci-dessus pour lire le journal

Après deux jours de blocage, c’est la frustration générale. Chez les transporteurs la révolte gronde, car ils ont bien compris qu’ils se sont faits rouler par le préfet et le président de Région, les négociations espérées en échange de la levée des barrages n’auront pas lieu alors que l’urgence c’est que tout le monde soit autour de la table pour trouver une solution allant dans le sens de l’intérêt général : la baisse des prix des carburants de 25 centimes.




Articles

Kanalreunion.com


Facebook Twitter Google plus