KOI sur Temoignages.re

Roland Robert et l’Ordonnance Debré

Répression contre le peuple réunionnais

Témoignages.re / 15 octobre 2010

Victime de l’Ordonnance Débré et expulsé de La Réunion vers la France le 9 août 1961, Roland Robert, maire de La Possession depuis 1971, revient sur le contexte de cette époque marquée par la fraude électorale généralisée organisée par la préfecture. Ecoutons son témoignages recueilli lors d’une interview réalisée par Céline Tabou.

MP3 - 19.1 Mo

99,85% des suffrages pour le candidat du pouvoir : c’était le résultat de l’élection municipale de 1965 à La Possession. Pareil score démontrait la grossierté de la fraude électorale infligée aux Réunionnais.

C’est pour tenter de faire taire toute résistance à cette fraude électorale qu’est imaginée un texte de loi autorisant le préfet à expulser de La Réunion tout fonctionnaire déplaisant au pouvoir. Il a fallu la grève de la faim des victimes de ce texte arbitraire pour qu’en 1972, Pierre Mesmer dépose un projet de loi abolissant l’Ordonnance Debré. L’abolition sera votée à l’unanimité des députés le 10 octobre 1972.

Roland Robert est un des Réunionnais victimes de cette ordonnance. Le maire de La Possession évoque sa propre expérience, il explique également que dans sa commune sera élevé un monument en l’hommage aux victimes de cette répression. C’est ce 15 octobre 2010 qu’a lieu l’inauguration, 50 ans après la promulgation de l’Ordonnance Debré.


Kanalreunion.com