Alon filozofé

« Engageons-nous »

Billet philosophique

Roger Orlu / 9 janvier 2015

Comme vous le savez, une des préoccupations de cette chronique est de contribuer à cultiver, enrichir et renforcer sans cesse la pensée créole réunionnaise, notamment en valorisant le plus possible les atouts de penseurs réunionnais qui cultivent les valeurs fondamentales de notre peuple. Dans cet esprit, nous voudrions citer aujourd’hui un poète, écrivain et responsable religieux important de La Réunion : Mgr Gilbert Aubry, qui vient de s’exprimer publiquement à plusieurs reprises, en particulier dans une homélie très pertinente lors de la messe de Noël célébrée à La Montagne, dans ses vœux pour la nouvelle année et dans un livre intitulé ‘’Poétique Mascarine’’, où l’on retrouve ses œuvres complètes.

JPEG - 46.9 ko
Mgr Gilbert Aubry, qui présente son livre "Poétique Mascarine".

Certes, il ne faut pas confondre ou assimiler une pensée religieuse, une réflexion philosophique, une orientation politique, une création poétique et d’autres productions intellectuelles, chacune ayant sa propre logique. Mais l’une n’empêche pas l’autre et, dans ses vœux pour 2015, Gilbert Aubry a fait part aux Réunionnais d’idées très intéressantes concernant notre avenir.
À ce sujet, l’évêque catholique de La Réunion s’exprime avant tout en citoyen, penseur et acteur réunionnais préoccupé par les défis à relever par notre peuple dans les années à venir. À ce propos, il déclare notamment : « La fraternité à La Réunion (…) est un engagement à prendre pour vivre ici et maintenant, vraiment, comme des frères et des sœurs en humanité. Sortir de nos conditionnements (…), nous extirper de nos asservissements (…), nous mettre d’accord sur des codes de conduite minimum, essentiels et les respecter ».

« Le bien commun »

Outre ces engagements, Gilbert Aubry souligne également qu’« il est urgent de sortir des clivages politiciens du pouvoir pour le pouvoir. Tout en étant différents, n’y a-t-il pas moyen de mettre ensemble les bonnes idées pour rechercher des solutions ? (…) Engageons-nous dans la vie associative, en tissant des réseaux de solidarité, en prenant au sérieux la vie politique pour l’organisation du pays et la fonction politique pour sa noble mission d’écouter, de synthétiser, d’impulser, de servir la croissance humaine d’un ensemble social, culturel et économique ».
Il conclut : « Ayons confiance en nous-mêmes Réunionnais et en tous ceux qui, à La Réunion, veulent vivre ici dans une même communauté de destin. (…) Cessons de nous dénigrer, de nous déchirer pour des intérêts particuliers contraires, en oubliant le bien commun, l’intérêt général ».

Des pistes concrètes

Ces concepts fondamentaux mis en avant par le penseur et responsable religieux réunionnais sont aussi portés par le poète qui, depuis plus de quarante ans, défend notre créolie. C’est pourquoi il est important de faire connaître la publication en décembre dernier des œuvres complètes de Gilbert Aubry, de 1971 à 2011, dans un ouvrage intitulé ‘’Poétique Mascarine’’, où l’on retrouve à la fois ses poèmes, réflexions et dessins porteurs de messages très forts.
Parmi ces messages, comme cela est dit dans la présentation du livre, ses textes prônent notamment « la communion de l’auteur avec son peuple métis », en rappelant que « La Réunion ne peut vivre qu’à l’encontre de tous les enfermements », et en mettant en avant « la quête de l’identité collective », « une fraternité collective », en « tendant la main aux chercheurs d’humanité ». Voilà des pistes concrètes tracées par ce membre titulaire de l’Académie de La Réunion pour passer des bons vœux aux actes et à la réalité…


Kanalreunion.com