Alon filozofé

L’importance de la démocratie

Billet philosophique

Roger Orlu / 8 janvier 2016

Dans le contexte réunionnais et international actuel, outre les graves problèmes socio-économiques, environnementaux et culturels auxquels nous sommes confrontés, il y a une autre question fondamentale sur laquelle nous ne pouvons pas ne pas nous interroger, à savoir : celle de la réalisation de la démocratie. Ce concept essentiel, qui est à faire vivre concrètement dans nos sociétés, a fait l’objet de réflexions de nombreux philosophes de tous les temps et du monde entier. Mais qu’en est-il aujourd’hui et qu’en faisons-nous ?

JPEG - 84.2 ko
Raïssa Noël, porte-parole du Comité de l’Appel de l’Ermitage, lors de la Journée Mondiale du Refus de la Misère organisée à Champ-Fleuri le 17 octobre dernier par le Mouvement ATD Quart Monde de La Réunion.

Rappelons tout d’abord que selon le dictionnaire philosophique d’André Lalande intitulé ‘’Vocabulaire technique et critique de la philosophie’’, la démocratie est importante car c’est « l’état politique dans lequel la souveraineté appartient à la totalité des citoyens, sans distinction de naissance de fortune ou de capacité ». Nous allons signaler également qu’en avril dernier, Dominique Rousseau, professeur de droit constitutionnel en France, a fait paraître un ouvrage intitulé : ‘’Radicaliser la démocratie. Propositions pour une refondation’’.

Selon lui, « la démocratie a été happée par le principe de représentation, elle n’est pensée que par lui, elle en est devenue prisonnière ; elle a également été engloutie par le marché qui lui impose ses lois. Pourtant, l’idée démocratique vit dans les quartiers, les villes, les écoles, les entreprises, portée par des collectifs informels de citoyens qui prennent en charge directement les questions qui les préoccupent et s’impliquent dans les grands débats de société ».

La démocratie contre « la désespérance sociale »

Pour Dominique Rousseau, « ces expériences manifestent une forme nouvelle de démocratie qui n’a pas encore trouvé son nom. L’ancienne, toujours présente, s’appelait démocratie représentative ou démocratie électorale ; celle qui émerge hésite entre démocratie d’opinion, démocratie du public ou démocratie participative. Elle pourrait aussi prendre pour nom démocratie continue ». Et pourquoi pas le nom de démocratie réelle ?

En tout cas, dans son livre, cet universitaire « défend les principes et les implications d’une profonde réforme institutionnelle prenant acte du caractère vivant et concret de l’exercice de la démocratie ». Et ce combat a notamment été mis en œuvre par des militants de la société civile tunisienne, qui combattent « la désespérance sociale » et qui ont obtenu en décembre dernier le Prix Nobel de la Paix.

Oubli pa sa !

Voilà des idées et des actions très intéressantes, qui inspirent aussi un mouvement humanitaire très actif à La Réunion comme en France, ATD Quart Monde, qui lutte contre la misère et qui vient de publier un documentaire sous le titre : ‘’Faire grandir la démocratie’’. Dans la présentation de ce DVD, il pose une question pertinente : « Est-ce que les personnes en grandes difficultés économiques, sociales et culturelles peuvent être des partenaires à part entière de notre processus démocratique, ayant une réflexion à apporter sur les grands enjeux de la société — lutte contre la pauvreté, développement durable, mieux vivre ensemble au sein de son quartier ? »

Voilà pourquoi les démocrates réunionnais doivent unir leurs forces dans le combat pour que notre peuple ait le droit de prendre lui-même toutes les mesures afin de créer une société équitable et harmonieuse, non soumise aux pollueurs et autres exploiteurs, libre de connaître et de valoriser son histoire comme son interculturalité, et de s’entendre avec les peuples frères de l’Indianocéanie pour un co-développement régional solidaire. Ce combat pour une démocratie réelle, populaire et commune est indispensable car il n’y aura pas de solutions à nos problèmes si nous n’avons pas les pouvoirs de décisions mettant un terme au système néo-colonial en place depuis 70 ans. Oubli pa sa kan nora lo vote pou la loi pou légalité réèl !


Kanalreunion.com