Alon filozofé

Pour « une Réunion nouvelle », une Réunion libre

Billet philosophique

Témoignages.re / 13 novembre 2015

En tant que citoyens du monde, dans cette chronique nous nous intéressons aux philosophies internationales et, en tant que Réunionnais, nous faisons connaître les atouts de la pensée créole réunionnaise. Avec les perspectives que les unes et l’autre peuvent ouvrir à l’humanité comme à notre peuple.

JPEG - 76.6 ko
Parmi les nombreux stands des partenaires d’Alternatiba Péi, celui du mouvement ATTAC de La Réunion.

Voilà pourquoi, cette semaine, nous ne pouvons pas ignorer la vie et l’œuvre de ce « nouveau philosophe » français décédé ce 10 novembre à l’âge de 78 ans, André Glucksmann, dont le président de la République a salué sa mémoire en rappelant qu’« il a durant toute sa vie durant mis sa formation intellectuelle au service d’un engagement public pour la liberté ». François Hollande ajoute : « Il ne se résignait pas à la fatalité des guerres et des massacres. Il était toujours en éveil et à l’écoute des souffrances des peuples ».

On peut certes évoquer certaines contradictions chez André Glucksmann entre ses analyses philosophiques et tel ou tel choix politique. Mais ce que nous retiendrons c’est qu’il « a toujours pris fait et cause contre toutes les formes de totalitarisme » et que dans ‘’Une rage d’enfant’’ (2006), il racontait avoir toujours été indigné par « les misères du monde ». Des combats à continuer en philosophie…

« Alternativez-vous ! » en Réunionnais

Cela nous fait penser à l’ouvrage de 40 pages diffusé ce 8 novembre à Saint-Pierre lors du très beau ‘’Village des Alternatives’’ organisé par le mouvement Alternatiba Péi avec une centaine de partenaires associatifs. Un ouvrage très intéressant intitulé ‘’Alternativez-vous !’’ et où Christiane Hessel déclare dans la préface que « comme citoyens, nous pouvons agir sur nos gouvernements, mais nous avons également le moyen de changer le cours des choses dans notre vie quotidienne et d’apporter ainsi notre contribution à l’amélioration aux conditions de vie sur terre ».

Elle conclut : « Il est temps de nous saisir de ce pouvoir. Faire évoluer son quotidien, celui de son entourage et celui de nos sociétés, cela n’a rien d’utopique, c’est à la portée de nous tous. S’engager, c’est vivre pleinement ! ». Cela pourrait se traduire à La Réunion : « alternativez-vous ! » en Réunionnais pour une démocratie réunionnaise…

« Une nouvelle étape »

La participation de milliers de compatriotes à ce ‘’Village des Alternatives’’ et les multiples propositions voire revendications populaires exprimées à cette occasion montrent à quel point de plus en plus de Réunionnais s’engagent en faveur d’une autre politique dans le pays. C’est une véritable mise en cause du système néo-colonial en place qui a été mise à l’ordre du jour sur le plan économique, social, environnemental, culturel et institutionnel.

Et comme le dit Paul Vergès dans son ‘’Appel à la création d’un Comité de parrainage de 20 ans pour la concertation entre Réunionnaises et Réunionnais pour l’avenir de La Réunion’’, ce mouvement « a l’ambition de rassembler aujourd’hui toutes celles et tous ceux qui sont conscients de la responsabilité historique d’ouvrir une nouvelle étape pour le développement de La Réunion ». Autrement dit, « pour, enfin, une Réunion nouvelle » comme le souhaite la liste Lebreton-Gironcel aux élections régionales, allons nous unir pour une Réunion libre, responsable et solidaire.


Kanalreunion.com