Alon filozofé

Pourquoi et comment changer le système qui nous domine ?

Billet philosophique

Roger Orlu / 25 août 2017

Pour alimenter nos réflexions philosophiques sur le sens de notre vie, nous allons citer trois événements récents dans le pays qui illustrent les atouts de la pensée créole réunionnaise pour transformer notre société.

JPEG - 49.3 ko
Hermann Thomas, conseiller écologue au Parc National de La Réunion.

Tout d’abord, nous allons parler en quelques mots de la conférence interactive tenue le vendredi 18 août dernier à Mascarin, jardin botanique de La Réunion (Saint-Leu), par Hermann Thomas, conseiller en écologie au Parc national de La Réunion, sur : ‘’Les secrets de la nature réunionnaise’’. À l’occasion des 10 ans de création du parc national réunionnais, il fut question de biodiversité et de paysages, « avec un focus sur la préservation des espèces végétales en danger critique d’extinction ».

Lors de cette conférence, Hermann Thomas a expliqué en détail la gravité des nombreuses menaces qui pèsent sur la biodiversité dans le monde et à La Réunion, avec des risques mortels pour l’humanité. Il a montré aussi que de nombreuses mesures sont à prendre pour faire face à « une situation préoccupante » et notamment avoir des pouvoirs de décision du peuple réunionnais afin d’empêcher toutes les pollutions du pays comme pour créer un grand service public de protection de notre environnement.

S’engager dans l’action

Le lendemain à la Cité des Arts (Saint-Denis), un autre événement a attiré notre attention avec le message transmis par son organisateur : le concert solidarité ‘’Ensamb’ pour la paix’’ au profit de l’association humanitaire Cœur et Conscience, présidée par Amédée Louis-Fernand. Comme le dit le fondateur de cette organisation, « les générations futures dépendent des actions que nous menons aujourd’hui ; ensemble, agissons pour donner un avenir meilleur à nos enfants ».

Il souligne aussi que « la paix, l’égalité des droits entre les hommes et les femmes ainsi que le respect de la biodiversité et des ressources de notre planète sont des enjeux majeurs pour l’avenir de l’humanité ». Et soutenu par de grands artistes réunionnais comme par un public nombreux, il invite tous les citoyens à s’engager dans l’action « pour rendre plus manifeste la paix, le respect et l’égalité dans le monde ».

Un rassemblement sans exclusive

Enfin, plusieurs amis de la philo à La Réunion nous ont fait part de l’admiration qu’ils ont ressentie le dimanche 20 août dans la salle du Roi Kaf (Sainte-Suzanne) lors d’un ‘’séminaire idéologique’’ organisé par le P.C.R. sur cette question : « C’est quoi être communiste réunionnais aujourd’hui ? ». À cette question, disent-ils, Élie Hoarau a apporté des réponses très pertinentes en s’appuyant sur les pensées de grands philosophes du monde entier et de La Réunion.

Ces pensées prouvent à quel point les valeurs fondamentales et les objectifs essentiels du communisme réunionnais comme international sont plus que jamais d’actualité, au point que les profiteurs du système dominant, porteurs de l’idéologie dominante ont toujours pour objectif principal de le liquider. Et comme l’a dit le président du PCR, la lutte continue dans un rassemblement sans exclusive pour la reconnaissance du peuple réunionnais comme de sa responsabilité pour changer le système qui nous domine.

Roger Orlu


Kanalreunion.com