Café Péi

La lune du 1er avril –5-

Étang Saint-Paul

Témoignages.re / 2 août 2013

Dans mon pays , dit Ti-Jean, pour parler de l’humeur de quelqu’un, on parle de la lune - de jour comme de nuit.

-Ce qui veut dire que même quand on ne la voit pas, la lune est importante ?

-Oui, pour dire si ça va ou si ça ne va pas, on dit « degré » : « Li l’est par degré », c’est-à-dire qu’il est d’humeur changeante, comme la lune qui change. « Li l’est dans son bon degré, ou dans son mauvais degré »…

-De là où je viens, on dit : « mal luné » ou « bien luné »… Ça correspond à sa face cachée ou montrée, ou la lune qui se montre ou qui se cache. Chaque pays a sa lune . Et quand un pays a sa lune, ça veut dire qu’il a une âme, continua Laforgue … Ainsi de ton pays. Tiens, il est là, nous y sommes. » La lune se trouvait à l’aplomb de La Réunion.

Le Vieillard lui offrit alors un gros livre de poèmes emballé dans «  un divin papier d’épicerie  ». Ils se dirent au revoir ; le Vieillard de la lune promit à Ti-Jean qu’il transmettrait ses bons souvenirs à Peter et à Pierrot, dès qu’il les verrait. Ti-Jean jura qu’il penserait à lui tout le temps. «  Je ne me fais pas trop de souci à ce sujet : la lune te rappellera à moi. »

Alors à l’aide de sa canne à pêche, débobinant son fil, il redéposa l’enfant sur son petit coin de terre… Ti-Jean, les pieds sur le sable couleur de nuit, distinguait comme un point foncé sur l’or de la lune tout au bout d’un fil, ce point remuait un tout petit peu, c’était le Vieillard qui lui faisait signe de la main. Et il entendit une petite voix très au fond de l’air qui disait : «  Oublie pas, comme ou dit à la Rényon, la vie l’est douce ! Agarde à mouin temps-en temps, et garde out rêve… Bonne chance à ou !  »

Par la suite, Ti-Jean devint un très bon pêcheur et un brave garçon qui aimait les lectures et la poésie, sa mère lui lut chaque soir un poème du livre du Vieillard ; le garçon aima regarder les doux rayons de la lune les soirs quand la brise de mer entortille les nuages de la montagne et qu’elle murmure parmi les filaos des chansons inconnues écoutées par un criquet qui craque de temps en temps.

- Fin -

Jean-Charles Angrand


Kanalreunion.com