Di sak na pou di

2009 définitivement l’année du PCR !

Témoignages.re / 9 octobre 2009

Au début de cette année, un journal de notre île publiait en une "2009 : l’année du PCR" : il ne croyait pas si bien écrire ! Ce parti politique a été créé le 8 mai 1959 et, depuis, il s’est toujours battu pour les Réunionnais. Cette année, il fêtait ses 50 ans et a pu voir une bonne partie de ses projets se réaliser ainsi que l’expression de la reconnaissance d’un peuple.
En effet, à la suite de son VIème Congrès, en mai dernier, son secrétaire général, Élie Hoarau, sera le seul élu à la députation européenne pour La Réunion. Deux mois plus tard s’ouvre la route des Tamarins, immense projet pour lequel Paul Vergès s’est battu et qui permettra d’améliorer considérablement la vie de milliers de Réunionnais. Ce jeudi 1er octobre, le Maloya, jadis interdit et pour lequel le PCR s’est battu (jusqu’à risquer la prison), est reconnu patrimoine mondial, sous la Direction de Françoise Vergès. Enfin, les élections de ce dimanche ont conforté, très largement, l’attachement d’une bonne partie de la population au Parti communiste, même si des alliances ont été faites.
Au regard de l’Histoire, nous pouvons dire que le PCR s’est toujours battu pour La Réunion et l’émancipation de l’Homme réunionnais, pour la reconnaissance de son identité et sa dignité, et cette année, beaucoup de combats, longuement et durement menés, ont trouvé une issue en faveur des Réunionnais. D’autres luttes sont encore à venir, mais, pour ne pas plagier, je reprendrais une phrase de Mr Combeau : « Une des forces du PCR a été, et continue d’être, sa volonté de construire sa stratégie en donnant aux problèmes réunionnais une priorité » : cette année sera effectivement et définitivement l’année du PCR.

J. Pontalba


Kanalreunion.com