Di sak na pou di

760.000 bernés

Témoignages.re / 28 juillet 2010

Depuis quelque temps apparaissent dans la presse des encarts publicitaires nous vantant « la Continuité Territoriale ». Cette publicité est peut être le fait d’un député-maire qui plus est président de Région… je pense tout simplement que les services n’ont pas su traduire la volonté des élus ou que l’agence de publicité s’est trompée. Car tout élu digne de ce nom ne peut ignorer qu’en proposant 40.000 billets à quelques privilégiés, on efface les 760.000 autres comme s’ils n’existaient pas… encore une fois, la continuité territoriale ne se décrète pas, elle doit s’appliquer à tous, sans distinction de revenus, ni de spécificités.
D’ailleurs, comme par miracle, cette continuité territoriale, qui n’en est pas une, bien que tout le monde l’appelle de ses vœux, est obligée de se transformer au 2ème plan de l’encart publicitaire en aide qui ne s’adresse pas à tous, mais uniquement à ceux justifiant d’un certain plafond de ressources et en aides spécifiques dont la liste pourrait être plus exhaustive, en incluant notamment les enfants des parents divorcés dont l’un des deux parents vit en métropole et l’autre à La Réunion, et ils sont nombreux…
Encore une fois, c’est bien essayé… Transformer l’aide sociale au voyage en continuité territoriale… trop fort !
Le Réunionnais n’est pas dupe. C’est une manière de se donner bonne conscience sur le dos des 760.000 bernés… en espérant que la périodicité des voyages des 40.000 heureux “élus” sera contrôlée.
La Région et LADOM n’ont plus qu’à se transformer en agence de voyages. Il est vrai que par les temps qui courent, en l’absence de grands chantiers, avec une route du littoral qui risque de se noyer… les 2.000 bus qui menacent de prendre la poudre d’escampette, il faut trouver du travail aux employés de la Région qui apprécieront leur statut d’agents de voyages spécialisés.
La Réunion en vérité, on y est…

Gabrielle Fontaine


Kanalreunion.com