Di sak na pou di

A propos du débat politique à la télé concernant Saint-André

Témoignages.re / 17 février 2014

Tout comme, sans doute, de nombreux habitants de Saint-André, j’ai suivi mercredi soir, sur Réunion 1ere TV, le débat politique qui aurait dû constituer un début permettant d’éclairer électrices et électeurs à la veille du prochain scrutin municipal. Et je m’avoue atterré par le niveau général des échanges et par la médiocrité de l’image de la politique que donnent de pareilles pratiques. Je tiens malgré tout à féliciter le candidat, Joé Bédier, d’avoir su garder calme, sérénité et lucidité dans un contexte où l’agressivité le disputait souvent à la mauvaise foi et à l’affirmation de grossières contrevérités.

Dans ce domaine, Madame Claudy Fruteau a tenu à confirmer que, dans son camp, on ignore décidément tout du débat démocratique, de la confrontation des idées et du respect de l’adversaire, ce que l’on savait hélas déjà. Mis de façon indiscutable devant ses contradictions, Monsieur Serge Camatchy s’est révélé tel qu’on le connait déjà, sans le moindre consistance politique et réduit à des annonces démagogiques, essayant de mettre au seul compte de l’ancien maire, Monsieur Jean Paul Virapoullé les retards, insuffisances et désordres de gestion dont Il a pourtant largement partagé la responsabilité pendant de très longues années, en tant que premier adjoint.

Face à cela, j’estime l’absolue nécessité, par respect fondamental pour les électrices et électeurs, d’un débat serein, sérieux et sans concessions démagogiques, soucieux de réintroduire dans la vie politique la dimension éthique sans laquelle la démocratie ne saurait survivre. Dans une situation aussi difficile que celle traversée aujourd’hui par notre pays et dans la conjoncture économique et financière actuelle, il serait totalement irresponsable de se complaire dans des promesses intenables qui dégouteraient un peu plus nos compatriotes d’une participation pourtant indispensable à la vie politique.

Je fais confiance à Joé Bédier pour continuer résolument à suivre la ligne de sérieux, d’honnêteté, de réalisme responsable qui est la sienne depuis sa déclaration de candidature.

 Jean Paul Ciret
Saint-André
 



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Le triste spectacle donné lors de ce débat ne fait que nourrir la défiance des gens vis-à-vis des politiques. Dans ce contexte, même une personne sincère comme M. Bédier risque d’être difficilement audible dans ce carcan d’égo et de sur-moi exacerbé.
    Et comment ne pas parler des pseudo-statistiques débitées par M. Fabin. Comment expliquer cette "méthodologie" de sondage absolument ahurissante, qui consiste à maintenir des enquêtes sur des maires qui ne se représentent pas, ou alors des souhaits de victoires assez bas mis en avant par rapport aux pronostics de victoires ? Pourquoi pas des sondages sur des intentions de vote comme pratiqués en Métropole ? A croire qu’il y a encore une spécificité réunionnaise à vouloir manipuler l’opinion des gens, comme à la grande époque de RF-Zero...

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com