Di sak na pou di

Air France réduit sa franchise bagages de moitié

Témoignages.re / 21 juillet 2012

Bien joué AF ! le 20 novembre, je pars avec 46 kg et je dois revenir début janvier… avec 23 kg ?

Pourtant, AF avait adopté une solution de bon sens : on part de chez nous habillés en été. Quelques heures après, on est en hiver, et au retour, l’inverse.
Logiquement, sur un vol inter-hémisphères, il faut avoir deux sortes de vêtements. Il faut donc un volume de bagage plus important. AF semblait l’avoir compris et cela facilitait la vie de ses clients.
La décision d’AF de diminuer de moitié le volume-bagage autorisé sur un vol inter-hémisphères est extravagante. En effet, avant le "coup" sympa des 2 fois 23 kg, AF autorisait 32 kg. On aurait pu s’attendre à revenir au moins à 32 kg comme cela fut la règle des années durant, non ?
Pour justifier le 2 fois 23 kg, AF a mis en avant le fait que la manutention de bagages de 23 kg est plus aisée : facilité de rangement (tous les bagages finissent par avoir à peu près le même gabarit), facilité de manipulation (un vrai mieux pour la santé des manutentionnaires). Ainsi, tout était cohérent : le client pouvait transporter les vêtements correspondant aux deux saisons, le contrôle bagage était amélioré, la manutention également.
En régressant à 23 kg par passager, AF a le culot de nous faire la morale : plus question d’apporter du rhum arrangé ou des friandises-péï pour le tonton de métropole !
Que va-t-il se passer ? Tout simplement, au lieu de ranger bonnets, parapluies, écharpes, doudounes et lourds manteaux dans les valises de soute, les passagers les chargeront sur leurs bras. D’où un embarquement ralenti, car ça va être super commode d’embarquer et de ranger tout ce bistrak dans les coffres à bagages !
Sûr et certain qu’un peu plus chaque jour, AF est fidèle à sa devise : "Faire du ciel le plus bel endroit sur la Terre".
Prochaine étape ?
Peut-être nous faire voyager aussi légèrement vêtus que Scarlett Johansson dans la pub Air France ?

S. Rollo


Kanalreunion.com