Di sak na pou di

Appel à la grève le 27 mai pour sauver les retraites

Témoignages.re / 22 mai 2010

Le gouvernement vient de confirmer les principales pistes de réforme concernant les retraites :
report de l’âge légal du droit à la retraite au delà de 60 ans ;
allongement de la durée de cotisations au delà de 41 annuités ;
rapprochement public privé visant à supprimer les règles spécifiques à la fonction publique « qui ne seraient plus adaptées ».
La mesure symbolique de mise en place d’une contribution supplémentaire sur les hauts revenus et revenus du capital hors bouclier fiscal ne vise évidemment qu’à faire passer la pilule de la remise en cause du droit à la retraite de tous les salariés.
Profitant de l’aggravation de la crise du capitalisme, gouvernement et patronat poursuivent leur course aux profits en faisant payer le prix aux salariés.
Aujourd’hui, tirant les leçons des batailles de 1993, 1995, 2003 et 2007, il faut œuvrer à la construction d’un large front de lutte uni afin de permettre aux salariés de passer à l’offensive.
Les syndicats CGTR-Trésor et Impôts revendiquent pour tous les salariés :

- un droit ouvert à partir de 60 ans ;

- un taux de remplacement de 75% pour une carrière complète ;
la carrière complète intègre les périodes d’études, de formation, d’apprentissage, de temps partiel, d’activité professionnelle ou d’inactivité forcée (chômage, recherche d’un premier emploi...) ;
le maintien de la majoration de durée d’assurance pour les femmes ayant eu des enfants.

Les moyens de financement existent ce qui impliquent notamment :
de consacrer au financement des retraites une part plus importante du PIB en raison de l’augmentation du nombre de retraités ;
de réformer l’assiette de cotisations des employeurs et de mettre fin aux exonérations ;
d’élargir l’assiette des cotisations avec intégration de tous les éléments de rémunération (bonus, participation, intéressement et stock options) ;
de soumettre les revenus financiers des entreprises et des banques à contribution ;
de mettre en œuvre une véritable politique de plein emploi par la relance de la commande publique et la revalorisation du pouvoir d’achat.
En tout état de cause il n’est pas question d’accepter la moindre aggravation supplémentaire.
Les syndicats CGTR Trésor et CGTR Impôts appellent tous les agents des finances publiques de La Réunion à faire grève le 27 mai et à participer aux rassemblements qui seront organisés dans l’île à Saint Denis et Saint Pierre.

CGTR Trésor CCTR Impots


Kanalreunion.com