Di sak na pou di

Arèt lacharnman kont nout lang kréol !

Témoignages.re / 4 séptanm 2012

Dalone, dalon,

Mi ékri azot, zot i vanj pou nout lang kréol, i mète anlèr nout lang kréol, i ème nout lang kréol.
Depi kèk jour néna demoune i atake le tèks Axel akoz lé ékri an kréol (1) ; i atake ossi Axel : néna Vittori, Jules Bénard ek inn i apèle Victor Hubert Delisle. Le dernié-la, la-fé in lèt le prézidan l’UNESCO pou di i fo tire le tèks, mète inn an fransé, inn li propoze.
Promié débi, mwin la-pa-fé in ka sanm ça. Apréça, mwin la-trouvé té i ressanb in lacharnman kont nout lang kréol, ossi kont Axel.
Pou kossa in tèks an kréol sré pa kapab reprézante nout péi laba l’UNESCO ?
Mi koné pa kossa i fo fé, kossa ni pé fé : soi i lèsse konmsa même, "lèsse la mer bate" ; soi i fé... ?
Mésoman demoune i lire, demoune i antande...
Gran mersi azot.

Laurence Daleau-Gauvin

(1) Voici le texte d’Axel Gauvin choisi par le Parc national pour représenter La Réunion (et la Francophonie) à l’UNESCO « banna i vé tiré » :

« Mon koeur i galope dann santié kabri i grinpe dessu Taïbit.
Lu assiz en roi dann la Kavérne Decotte.
Ala mon lodeur brande, kank brouyar i lève,
Kank la kloche Boi-d’ranpar i sonne pa po la mor
Kank vieu gramoune Picard devan Volkan i rève ».



Inn modékri, inn ti lavi, inn komantèr ?



Bann modékri andann forom






  • Je partage totalement le point de vue de Laurence Daleau-Gauvin.

    Il est dramatique que même des créoles - beaucoup de créoles, beaucoup trop ! - s’échinent à dénigrer leur propre langue.

    Tout se passe comme si, le racisme étant devenu politiquement incorrect, on se rabat sur les langues en instituant une hiérarchie des langues supérieures (anglais, français,...) vers les langues inférieures (créole, pidgin, basque, breton...). Or, les langues sont toutes égales comme toutes les races le sont. Différentes, mais d’égale "valeur". Confiner une langue dans un outil de communication c’est commettre un déni de l’esprit humain. Une langue porte la façon d’un peuple de concevoir l’univers : la vie, la mort, la façon de penser...

    Imagine-t-on la France hexagonale rejeter le français au prétexte que l’anglais serait supérieur parce que comptant plus de locuteurs ? Avec pour conséquence logique de ne plus l’apprendre à l’école puisque on le parle naturellement !! C’est pourtant le sort qui est fait ici à la langue créole.

    Petite observation sur le poème : j’aurais volontiers écrit "kèr" au lieu de "koeur" comme on le trouve dans les pages 157 et 158 du dictionnaire Kréol/Français d’Alain Armand...avec pusieurs citations de "Gauvin"

    Avec toutes mes excuses, mais je ne maîtrise pas suffisamment le créole pour pouvoir l’écrire...

    Article
    Inn modékri, inn ti lavi, inn komantèr ?






  • une des spécificités de la langue crole écrite c ’est "un son pour chaque lettre" qu’on retrouve dan "lkritir 77" et le "KWZ" vouloir francisé a tout prix la graphie ce n’est pas lui rendre service , c ’est la farrolisé ... Je me souviens d ’un discours "le créole oui mais le "jolie créole" pas le créole "KK" ... et bien plus sucré que ce texte on ne pourra pas faire ... Monsieur Gauvin est à une place délicate ... c ’est un grand monsieur , mais cette graphie avec le doublage des "S" les "e" la fin des mots le "koeur"etc , c ’est réconfort ce qui pensent que le créole n’ est qu’ un langage détourné du français , bref tout sauf une langue ...
    Mon kré i galop dann santyé kabri i grinpè desu Taybit.
    Lu asiz en rwa dann la Kavèrn Decotte.
    Ala mon lodér brand, kank brouyar i lèv,
    Kank la klosh Bwa-dranpar i sone pa po la mor
    Kank vyé gramoun Picard devan Volkan i rèv .
    voila pour moi se qui me semble un bon compromis , sans toucher aux noms propres j ’aurais pu faire plus radical (dsi, la klos ...) mais j’ai voulu rester dans l’esprit du texte ... certains diront c’est qui celui la ??? effectivement "mi lé zis in kréol la fatigé war son lang tourné konm in rékin solon kisa bann politik lè an plas ... avan giny lir in lang i fo aprannn !! nout tout la aprann lir frans , pou kréol lé paréy, dza zis k lo "sak lèt i pronons" lo zyé i rouv ... je vous invite jeter un oeil sur cette page facebook qui propose sur une base KWZ une approche intressante , bien que fait par un "amateur"
    https://www.facebook.com/EkriAnKreol
    kan mi artourn gèt le modekri le bann lèt èk zaksan lo bann sédiy , la pwin .. mi pos kan minm si lo bann administratr i gin koriz sa syoupl

    Article
    Inn modékri, inn ti lavi, inn komantèr ?


Kanalreunion.com