Di sak na pou di

Assez du tout-automobile

Témoignages.re / 27 mars 2014

Dans un article du "Quotidien" du mardi 18 mars (« Et si on circulait autrement ? »), Madame Carine Chamfrault constate le poids croissant du tout-automobile à La Réunion. Parmi les pistes qu’elle sélectionne, il y a le covoiturage, qui est intéressant mais a un effet limité ; et les déplacements à vélo, qui ont été encouragés et favorisés lors de la mandature de Paul Vergès, bien avant que Madame Couapel-Sauret arrive dans l’île.

Par contre, dans tout le dossier de deux pleines pages, pas un mot sur un mode de de déplacement dont beaucoup de Réunionnais regrettent la brutale suppression opérée par Didier Robert en 2010 : le tram-train.

Alors que dans le monde entier et en France en particulier, on s’oriente vers la réalisation de tramways, de trains régionaux, de tram-trains, et qu’il ne se passe pas un mois sans l’inauguration de transports en commun par rails, on ne peut que déplorer le silence de la journaliste à propos d’une solution réaliste et fiable pour lutter contre le tout-automobile.

Soit celle-ci est arrivée récemment à La Réunion et n’a pas jugé bon de se renseigner ; soit elle cautionne la politique régionale basée sur la route, avec de plus en plus d’automobiles et de bus et, par voie de conséquence, l’augmentation des embouteillages.

 Philippe Berne 


Kanalreunion.com