Di sak na pou di

Bonne rentrée à La Possession !

Témoignages.re / 22 août 2013

Ayant attendu quelque temps avant de réagir en tant que parents d’élèves à la nouvelle rentrée scolaire à La Possession, nous avons souhaité donner notre avis sur le nouvel aménagement des horaires et nouvelles activités proposées aux élèves du primaire dans la commune.


Pour une fois, nous avons été surpris de constater la bonne organisation de cette rentrée et plus particulièrement l’attention qu’a amenée le personnel enseignant et encadrant aux changements proposés par cette réforme, notamment dans les nouvelles activités périscolaires. Même si nous étions circonspects concernant la reprise de la matinée de cours le mercredi matin, force est de constater qu’au 3ème jour de cours, nous constatons un réel intérêt de nos enfants aux nouvelles activités proposées après les cours dans l’après-midi. Quelle ne fut pas notre surprise de voir nos enfants se mettre à des activités numériques (avec des tablettes tactiles fournies) ou encore voir qu’on va leur apprendre à mieux s’alimenter ou à leur donner des cours d’instruction civique. A voir leur contentement d’aller à l’école le matin, nous croyons que cette méthode porte ses fruits pour un meilleur apprentissage à l’école.

Ainsi, nous retrouvons là ce qui faisait la force de l’école laïque et républicaine, celle qui inculquait les bonnes valeurs à nos enfants, ou encore le « ti l’école », qui permettait d’assurer la continuité pédagogique après l’école officielle de manière plus conviviale et proche des réalités sociologiques et culturelles de nos enfants. Une fois n’est pas coutume, nous tenons à féliciter le maire de La Possession d’avoir appliqué cette nouvelle réforme dans la Commune. La Possession fait partie manifestement des premières communes à avoir anticipé et appliqué ces changements. D’où le satisfecit du recteur. Certaines communes devraient s’en inspirer au lieu de s’occuper de choses futiles à l’approche des élections...

M. et Mme Clain

(La Possession)

Création du Comité de Trois-Bassins

Pour l’abolition de l’extrême pauvreté à La Réunion, avant 2015

A La Réunion, la pauvreté n’est pas la fatalité de la crise. La moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté.

Parmi nous, le reste à vivre de certaines personnes, ce n’est même pas 5 euros par jour !

Des jeunes diplômés n’ont même pas 5 euros par jour !

La France s’est engagée à éradiquer la grande pauvreté dans le monde avant 2015.

Le 18 décembre 2012, des pauvres se sont réunis en comité à l’Ermitage pour lancer un Appel pour l’abolition de l’extrême pauvreté à La Réunion, avant 2015.

Six revendications du texte de l’Appel de l’Ermitage ont été transmises au président de la République le 19 mars 2013.

Après l’abolition de l’esclavage, il faut abolir l’extrême pauvreté !

Trois-Bassins compte 52% de la population au chômage, cela ne peut plus durer !

« Sans l’abolition de la pauvreté, le pauvre reste pauvre ».

Venez participer, vous aussi, mesdames, messieurs, à la création du Comité de Trois-Bassins.

Le samedi 24 août 2013 à 14h00

Chez Guyto Galaor, chemin la croix Littoral – Trois-Bassins (97426)

Avec la participation de Gilmée Vochré, la maire des pauvres, élue de Saint-Paul le 5-08-2013, Raïssa Noël, Frédérique Técher, porte-paroles du Comité de l’Appel de l’Hermitage pour l’abolition de l’extrême pauvreté à La Réunion, avant 2015.

Tél : 0692-152-192

Site : http://appeldelermitage.re

Courriel : appeldelermitage@gmail.com


Kanalreunion.com