Di sak na pou di

Bonne rentrée : mon oeil !!! Zéro pointé pour le recteur !

Témoignages.re / 27 janvier 2011

Rentrée intermédiaire oblige, le recteur a commencé à faire son show avec les mêmes propos lénifiants, la même méthode Coué qui s’articule autour du « tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ».

Mais mille fois répété, un mensonge n’en devient pas une vérité.

Le recteur a beau tenter d’édulcorer la réalité, la communauté éducative, confrontée aux problèmes du quotidien n’est pas dupe :


- suppression massive de postes dans notre académie : -161 emplois statutaires malgré un contexte de démographie ascendante et de sous emploi chronique

- non-reconduction d’un tiers des contrats aidés (filière administrative et de vie scolaire-surveillants) sans moyens de substitution en emplois pérennes

- abandon de dispositifs comme les médiateurs de réussite scolaire, dispositif pourtant présenté par le recteur dans un temps pas si lointain comme novateur ambitieux et pertinent dans le domaine notamment de la prévention des incivilités

- déficit d’intervention de l’autorité académique pour lutter contre les cas de harcèlement moral contre les personnels

- retard récurrent dans le versement de la paye de précaires et mépris de ces derniers
Etc.

Le recteur a beau pérorer, les contentieux en cette rentrée sont bien lourds.

Alors que le budget 2011 prévoit une réduction des moyens, notre recteur (à l’instar de ces collègues) bénéficiera quant à lui d’une importante prime au mérite pouvant aller jusqu’à 22.000 euros mensuels.

À ce propos, chiche, monsieur le recteur d’annoncer le montant de votre prime ? Après tout, c’est de l’argent public !
Dans tous les cas, c’est une belle carotte ministérielle sur mesure pour s’attacher la motivation des recteurs à mettre en œuvre les engagements du gouvernement et notamment la fameuse RGPP et son cortège de suppressions de postes.

C’est cela aussi... l’excellence made in gouvernement : moins de personnels pour plus d’élèves avec à la clé plus de primes pour les recteurs les plus zélés.

De grâce, qu’on cesse avec les propos bonimenteurs en cette rentrée intermédiaire « tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes » ? Loin s’en faut, monsieur le recteur !!!

Le SGPEN CGTR


Kanalreunion.com