Di sak na pou di

Carton rouge M. le deputé…

Témoignages.re / 18 janvier 2010

Nous avons lu avec intérêt vos propos relatés dans la presse du 15 janvier 2010 et notamment que : « Le président de la Région est un homme du passé, celui des énergies fossiles, du fuel et du pétrole ». Ces propos sont indignes et insultants, M. le Député. Face à ces arguments, nous redoutons la campagne électorale des Régionales qui s’annonce…

« Quand les gens intelligents se piquent de ne pas comprendre, il est constant qu’ils y réussissent mieux que les sots » (André Gide)

En effet, s’il est un domaine où l’action de la Majorité Régionale est reconnue et mondialement très appréciée, c’est bien celui du développement durable. Et c’est sans doute la raison pour laquelle M. Vergès, Président de l’Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique (ONERC), a été invité au Sommet de Copenhague par le Président de la République en décembre dernier...

Par ailleurs, comme vous devriez le savoir en tant que parlementaire, la Programmation Pluriannuelle des Investissements (la PPI) relative à la modernisation et au développement du service public de l’électricité est prévue par l’article 6 de la loi du 10 février 2000. Cette PPI est placée sous la responsabilité de l’Etat, qui a donc décidé de la construction de la centrale thermique située au port-Ouest. Vous ne pouvez donc ignorer que la Région et son président n’y sont pour rien.

Il est avéré que ce nouveau moyen de production d’électricité était devenu indispensable compte tenu des taux de croissance de consommation observés à La Réunion, d’une part, et du déclassement trentenaire de la centrale actuelle pour cause de vétusté en 2010–2011, d’autre part.

Sans cette nouvelle centrale, notre île risquait de connaître : un manque important d’énergie électrique, ce qui impliquerait coupures, délestages, avec de lourdes conséquences pour les usagers et sur notre économie.

Question M. le Député : si vous en aviez le pouvoir, seriez-vous prêt à assumer publiquement l’arrêt de la construction de cette centrale et à mettre La Réunion dans le fénoir ? Comme d’autres souhaitent arrêter le Tram-train : un moyen de transport moderne et efficace… ?

En qui concerne le développement durable et la maîtrise de l’énergie, nous pouvons nous en réjouir et être fiers du leadership de la Région Réunion, véritable laboratoire, et ce, dans plusieurs domaines : solaire thermique avec plus de 100.000 chauffe-eau installés fin 2009 ; le solaire photovoltaïque avec plus de 13 mégawatts installés, éolien, biomasse, géothermie, énergie des mers…). La quasi-totalité de ces actions sont reprises et encouragées dans les différents projets : GERRI, Réunion île verte…

Enfin, en période électorale, où les attentes sont considérables, et au-delà des divergences politiques, les candidats ont le devoir de rehausser le débat en fondant leurs propositions, leurs orientations sur des éléments et arguments justes. Le souhaitez-vous M. le Député ?

Eric Dolorme,
Secrétaire général du PSR


Kanalreunion.com