Di sak na pou di

« Chemin de fer : retour à la case départ ? »

Témoignages.re / 29 mai 2013

La revue "Alternatives Economiques" (n°324 - mai 2013) vient de publier un article intitulé «  Chemin de fer : retour à la case départ ? » , qui déclare notamment ceci :

« Le mois dernier, Jean-Louis Bianco a remis un rapport qui devrait déboucher sur une réforme du système ferroviaire. La distinction opérée en 1998 entre le Réseau ferré de France (RFF), propriétaire des voies, et la SNCF, opérateur, s’est révélée source de nombreux dysfonctionnements. La qualité de service se détériore et le déficit du ferroviaire (de l’ordre de 1,5 milliard par an) se creuse, bien que l’État le soutienne déjà à hauteur de 10 milliards par an. Jean-Louis Bianco propose de créer à côté de la SNCF un nouveau Gestionnaire d’infrastructure unifié, rassemblant RFF, les structures de maintenance des voies de la SNCF et le gestionnaire des horaires. Les deux structures seraient chapeautées par un holding public ».

Voilà une démonstration de plus que la réforme mise en œuvre par Lionel Jospin et Jean-Claude Gayssot était une aberration.

La Réunion et tous ses habitants en ont été les principales victimes puisque, dès la promulgation de cette réforme, nous avons vu les entités ainsi créées se rejeter la balle quant à la subvention normalement due au réseau ferré en gestation pour le tram-train.

C’est derrière ces dysfonctionnements et chevauchements de compétences que les gouvernements n’ont cessé de s’abriter pour retarder puis torpiller — avec l’aide du socialiste Michel Vergoz et le l’UMP Didier Robert — le tram-train. Aujourd’hui, prisonniers des embouteillages, épuisés avant même d’être arrivés sur les lieux de travail, obligés de payer plus cher des marchandises dont le temps de transport est toujours plus long, les Réunionnais peuvent mesurer l’étendue des dégâts.

Aimé Habib


Kanalreunion.com