Di sak na pou di

Cherchez l’erreur

Témoignages.re / 2 novembre 2011

Un avion bombardier d’eau, le Dash 8 a été très efficace en 2010 lors de l’incendie de la forêt du Maîdo et soudain en 2011, alors qu’un nouvel incendie ravage la même zone, il n’est plus efficace et les autorités préfectorales tentent de justifier tant bien que mal leur refus de faire appel à ce moyen de sauvetage.
Et pourtant c’est un trésor unique qui brûle et c’est une menace terrible pour des humains et leurs outils de travail. Les élus UMP après s’être gargarisés de l’inscription de la Réunion au patrimoine mondial de l’UNESCO, certains dont Didier Robert réussissant une jolie pirouette car ils contestaient la mise en place du Parc National... ne paraissent pas agir de tous leurs pouvoirs pour accélérer les opérations de secours.
Que deviennent leur enthousiasme et leur fierté pour réclamer au gouvernement une aide encore plus soutenue ? Cherchez l’erreur !
Pendant sa grossesse, la femme du président Sarkozy a déclaré modestement que jamais son futur enfant ne serait utilisé à des fins de propagande, on ne fait pas un enfant pour les autres mais pour soi. Paroles de sagesse. Le bébé est né. Dans un petit supermarché, il y a un mini rayon presse.
Couverture de "Paris Match" : Madame Sarkozy son nouveau-né dans les bras..., couverture d’"Ici Paris", Madame Sarkozy avec sa petite fille, couverture de "VSD" la maman et sa fille, couverture de "Closer" la photo des parents et la promesse de pleins d’infos sur la naissance dans les pages intérieures...
Cherchez l’erreur....
Tous les jours, les médias et nos gouvernants nous bassinent avec les agences de notation qui décernent des triples A aux pays "bons élèves". Les pays "mauvais élèves" se voient retirer des A et sont contraints d’appliquer des mesures d’austérité et comme par hasard ce sont les travailleurs qui supportent les restrictions !
Alors, les discours triomphants de Monsieur Sarkozy, ses fanfaronnades car il se déclare le grand sauveur de l’Europe ne sont là que pour masquer les
sacrifices qui nous attendent, nous, les classes travailleuses mais pas les super-riches et les banques.
Les agences de notation, indépendantes et indispensables à l’économie nationale, les compliments dithyrambiques des courtisans UMP pour la stratégie sarkozienne et les temps difficiles qui s’annoncent pour ceux qui triment... cherchez l’erreur.
De plus en plus, ce gouvernement actuel prend les citoyens français pour des demeurés sans mémoire, sans discernement et sans capacité d’analyse.
C’est une erreur de leur part de sous-estimer constamment ceux qui subissent les effets de leur politique désastreuse... ce sont eux qui voteront en 2012.

Marie-Hélène Berne


Kanalreunion.com