Di sak na pou di

Christian Estrosi, Didier Robert, Dominique Bussereau et Brice Hortefeux

Témoignages.re / 9 mars 2010

Christian Estrosi, par ailleurs Ministre de l’Industrie, est donc venu, le temps d’une courte journée, soutenir son ami de l’UMP de chez nous. Passons sur ce qu’a dû se dire tel autre, devant cette nouvelle intrusion “parisienne” dans notre campagne ! Et ouvrons plutôt le numéro 3061 de l’hebdomadaire “L’Express”, de la semaine du 4 au 10 mars, en sa page 20 consacrée aux « Indiscrets ». Sous le titre « PLATES-BANDES », ce journal relate que « Christine Lagarde n’a pas apprécié le déplacement à Bagdad, le 24 février, de Christian Estrosi. La ministre de l’Economie… estime que son collègue de l’Industrie, placé sous sa tutelle, a marché sur ses plates-bandes. Depuis quelques semaines, les relations entre les deux se tendent de nouveau ». Quand on sait qu’entre Lagarde et Estrosi, question notoriété auprès du Président, ce dernier ne pèse vraiment pas lourd, on est amené à se dire qu’à Paris, en l’envoyant ici, ils ont dû penser à la corde qui soutient le pendu !
L’ont-ils fait sciemment ? On peut le croire quand on se rappelle qu’en octobre dernier, Dominique Bussereau, le Secrétaire d’Etat aux Transports, disait lors de son passage dans notre île : « Le mode ferroviaire connaît un véritable renouveau, en osmose avec les préconisations du Grenelle de l’Environnement. La Réunion a droit à cette modernité. Le projet de type RER, premier du genre en Outre-mer, est par ailleurs emblématique et devrait essaimer ailleurs dans les DOM… Les points techniques et financiers sont à régler, le seront, j’en ferai part au Premier ministre qui est le seul habilité à donner son aval à la hausse de l’enveloppe engagée. L’Etat sera partenaire… On peut par exemple réfléchir à une dotation ferroviaire comme pour les Régions de France qui ont des espaces régionaux. Pourquoi ne pas la proposer à notre Parlement ?... Le tram-train à La Réunion est sur les bons rails. C’est un projet très important, non polluant… Je le dis ce soir sur votre antenne : je souhaite que les travaux puissent commencer dès l’an prochain. Ils sont attendus par tous ». Dominique Bussereau en voyage officiel dans notre île, c’est Jean-Louis Borloo qui s’exprime. Que pèse donc alors un Christian Estrosi en voyage de propagande électorale ?
Et comme s’il fallait qu’il soit bien dit que Christian Estrosi est venu dans notre île pour tenir des propos qui ne sont qu’arguties électoralistes, c’est Brice Hortefeux, très proche de Nicolas Sarkozy comme on sait, qui, devant les résultats prévisibles des Régionales en France, déclarait ce week-end que le Gouvernement saura tirer tous les enseignements qu’il convient et adapter sa politique à venir. Histoire de nous dire qu’entre les propos d’Estrosi tenus sur une estrade électorale et la déclaration de Bussereau faite à l’occasion d’une visite ministérielle, il n’y a pas à se tromper. Surtout si le peuple s’exprime avec netteté les 14 et 21 mars prochains. Et pour le tram-train en tout cas, c’est on ne peut plus clairement choisi. Restera à Estrosi et à ses amis d’ici de méditer ce proverbe bien connu des anciens : « Le mensonge donne peut-être des fleurs, mais jamais de fruits… ».

Raymond Lauret,
Conseiller régional


Kanalreunion.com