Di sak na pou di

Comportements révélateurs

Courrier des lecteurs de Témoignages / 8 février 2015

Les infos nous apportent une foule de données, certaines sont rabâchées à longueur de journée, d’autres apparaissent furtivement pour être vite oubliées car nos chers informateurs médiatiques doivent les trouver un peu encombrantes pour ceux ou celles qu’elles concernent. En voici, que j’ai eu la chance de récupérer.

Christine Lagarde, patronne du fonds monétaire international, a, de la défense des droits des femmes, une vision bien particulière.. Elle a déclaré, fin janvier, à la mort du roi Abdallah, d’Arabie Saoudite, qu’il œuvrait pour l’amélioration du sort des femmes de son pays. Pays, où deux femmes militantes, ont été déférées devant un tribunal antiterroriste, pour avoir voulu conduire un véhicule, ce qui est formellement interdit là-bas aux représentantes du deuxième sexe. Pays de la liberté, s’il en est, où le blogueur Raif Badaoui est condamné à 10 ans de prison et 1000 coups de fouet pour " insulte à l’islam » alors qu’il plaidait dans ses écrits pour la liberté de religion. N’oublions pas, comme le fait madame Lagarde, que ce pays l’Arabie Saoudite est un grand fournisseur de pétrole et qu’il doit donc “mériter” une certaine indulgence par rapport à d’autres contrées moins riches en « or noir ».

Nicolas Sarkozy, lui, donnait une conférence rémunérée à Abou Dhabi, le lundi suivant la défaite du candidat UMP à la législative partielle dans le Doubs. Rester en France pour y définir les consignes de vote aurait sans doute été plus glorieux mais comme le disent ses farouches défenseurs, il a le droit de faire le conférencier contre rétribution et il ne s’en prive pas… Les mêmes partisans qui ont encouragé les militants UMP de base à mettre la main au porte-monnaie pour combler le déficit des comptes de campagne du même Sarkozy qui dépensait sans compter pour chaque déplacement, souvenons-nous du grandiose meeting de Pierrefonds. Quel dévouement des humbles pour le « prince du bling-bling » ! Au fait de quoi parle-t-’il dans ses conférences ? Dommage que les infos ne nous en divulguent pas des extraits…

Marylène Berne


Kanalreunion.com