Di sak na pou di

Didier Robert, le démolisseur et l’irresponsable

Témoignages.re / 1er février 2010

Didier Robert a démarré sa campagne par des apparitions à La Possession et à Saint-Leu sans ses colistiers et sans l’encombrant Virapoullé. Il a proposé d’arrêter la construction de la centrale thermique de La Possession et de supprimer I’IRT qu’il remplacera par une structure dédiée au tourisme.

A peine élu à la tête du Tampon, Didier Robert avait remis en cause le projet de rocade routier. Cette fois, il n’est pas encore élu qu’il propose de démolir deux réalisations. Il est en train de se construire une réputation de démolisseur.

A propos de la centrale, il n’a pas pris le soin de vérifier s’il lui sera possible de remettre en cause le projet qui, sur le terrain, est déjà beaucoup avancé. Pour l’IRT, il a pris l’avis de Philippe Dhoki-Thonon. En cherchant bien, on retrouvera des déclarations de ce dernier félicitant la création de I’IRT. L’autre soutien de Didier Robert, Serge Gélabert, a une réputation de chasseur de prime. A-t-il été déçu par l’IRT et la Région qui n’auraient pas subventionné un de ces projets ? M. Gélabert a, par ailleurs, obtenu de la Préfecture l’exclusivité de la prise de vue lors d’éruptions volcaniques. Il bénéficie d’une situation de privilégié mal acceptée par la quasi-totalité des photographes réunionnais. Demandez leur avis et vous verrez.

Voilà donc comment Didier Robert s’entoure. Il propose de remplacer l’IRT par une structure financée par les pouvoirs publics et gérée par les professionnels. A La Réunion, il y a un accord pour dire que le tourisme est un axe de développement majeur. Les élus doivent donc s’impliquer, se mouiller. Didier Robert, lui, propose que la collectivité régionale se débarrasse de sa gestion et de son organisation. Il ne veut pas que les élus pèsent sur les orientations en matière de tourisme. Il veut confier cela uniquement à des professionnels sans prendre sa part de responsabilité ? S’il est élu, Didier Robert s’apprête donc à démolir tout en refusant de prendre ses responsabilités dans un domaine économique important !

Jules Salmacis


Kanalreunion.com