Di sak na pou di

Didier Robert siège-t-il encore à Air Austral ?

Témoignages.re / 11 avril 2011

Voici l’intégralité d’un article mis en ligne par la Région Réunion le 23-03-2011 : “Coopération régionale : la Thaïlande se rapproche de La Réunion”.

« Narote Sankamanee, actuel Consul général de Thaïlande, est de passage dans notre île. Il s’est rendu à la Région Réunion afin de rencontrer Yolaine Costes, Vice-présidente en charge de la Mobilité. La prochaine ouverture en avril d’une ligne directe entre La Réunion et la Thaïlande ouvre des perspectives nouvelles de coopération, notamment touristiques et économiques.
A partir du 2 avril prochain, les Réunionnais, mais également les Thaïlandais, pourront, par le biais d’un vol direct (le mardi et le samedi dans le sens Saint-Denis/Bangkok. Le lundi et jeudi dans le sens inverse) se rendre visite.
Pour la première fois, le Consul général de Thaïlande est en visite dans l’île. Il s’agit pour lui de nouer un premier contact avec les autorités régionales afin de recenser les grands volets pouvant déboucher sur une coopération fructueuse.
Ainsi le tourisme est le premier grand secteur qui pourrait intéresser les deux destinations : « vous avez beaucoup de sites qui pourraient attirer les Thaïlandais, comme les paysages fabuleux… vous avez surtout un très beau volcan ».
L’activité sucrière a également attiré l’attention du Consul général. Selon lui, le savoir-faire de la transformation des produits de la canne, notamment en alcool et en énergie, est digne d’intérêt. Toujours au chapitre de l’agriculture, l’export fruitier depuis La Réunion pourrait rapidement déboucher sur un accord économique.
Yolaine Costes, 8ème Vice-présidente du Conseil régional, s’est quant à elle félicitée d’un nouveau potentiel pour les jeunes Réunionnais désireux de jouer la carte de la mobilité dans leurs études ».

Rien ne vous choque ?
Outre la formulation, « il s’est rendu à la Région afin de rencontrer Yolaine Costes » ? Comme si l’objet même de la visite du consul thaïlandais était de rencontrer la vice-présidente.
Outre le fait qu’une ouverture, ça ouvre des choses…
Outre le fait que l’on puisse recenser des volets…
Outre le fait que tout est conditionnel…
Outre le fait que l’on prête au consul des propos extrêmement limités…
Outre le fait que l’on se demande bien quels vont être les fruits que La Réunion exportera en Thaïlande…
Outre le fait que quand on exporte, c’est généralement depuis le pays dans lequel on est…
Outre le fait de faire miroiter des possibilités de formation, à ce stade de la rencontre (il s’agit de la première visite du consul…), c’est peut-être un peu tôt !
Non ? vous ne remarquez rien ? Un indice : « une ligne directe » !
Ça y est, vous avez trouvé ! On ne parle pas d’Air Austral… Pas une seule fois le nom d’Air Austral n’est mentionné dans ce que l’on peut qualifier d’article. Pourtant, c’est bien Air Austral qui va assurer la liaison entre La Réunion et la Thaïlande.
Et qui est président de la SEMATRA, actionnaire d’Air Austral ? Didier Robert. Le Didier Robert président de Région.
Et qui ne prend jamais d’avion d’Air Austral pour aller « bat karé » (notamment en Australie ?). La Région Réunion de Didier Robert.
Donc voilà un président de société qui, par des manœuvres manquant de dignité et de respect, a fait tout pour parvenir au pouvoir, et maintenant qu’il est à la tête de la SEMATRA, s’ingénie pour casser les ailes d’Air Austral. Tout en défendant le tourisme, et en espérant augmenter le nombre de visiteurs dans l’île.
Décidément, il est vraiment fort, Didier Robert ! Et surtout très attaché à une vision française du développement touristique de La Réunion. Il y a parfois des filiations difficiles à faire disparaître.

Mialy


Kanalreunion.com