Di sak na pou di

Difficile de perdre les concepts d’un autre âge !

Témoignages.re / 30 septembre 2010

Le présentateur du JT de mardi soir d’Antenne Réunion à 19h reçoit M. Vergès au sujet du coup de force du président de la Région sur la Compagnie Air Austral. Il nous prend, nous, les Réunionnais, pour des « abrutis » qui ne s’intéressent pas ou ne comprennent rien aux termes juridiques que M. Vergès avait commencé à avancer au sujet de cet incident. Il l’a interrompu d’une façon abrupte et peu courtoise en déclarant que les Réunionnais ne comprennent rien à ce charabia. Une fois de plus, il confirme qu’il y a un monde entre les métiers de journaliste et de présentateur du journal télévisé qui lit le prompteur. L’interview est un exercice qui demande une maîtrise de soi, du sujet et de l’histoire du pays et du personnage. Depuis le temps qu’il est à la Réunion, il semble avoir oublié la qualité de notre hospitalité qui n’a aucune commune mesure avec celle du « plat-pays », à moins qu’il n’ait des réminiscences congolaises. Malgré les apparences et les à priori, les Réunionnais s’intéressent à toutes les facettes de cet évènement. Et, laisser M. Vergès aller au bout de son laïus aurait été intéressant. Il serait temps que les néo-Réunionnais qui adoptent notre pays se reformatent le disque dur et arrêtent d’avoir à notre égard des préjugés qui datent d’une autre époque dont personne ne veut connaître l’histoire si on se réfère aux différentes diatribes qui ont accompagné un certain projet de Maison musée !

Daniel
Sainte-Marie


Kanalreunion.com