Di sak na pou di

Éducation nationale : attention mutation !

Témoignages.re / 19 août 2013

Postulez-vous un poste dans l’académie où réside votre enfant dont vous êtes séparés à l’issue d’un divorce ? Vous avez formulé en vœu UN l’académie de La Réunion où l’enfant se trouve, et en DEUX l’académie de Mayotte afin d’être plus sûr de vous en rapprocher. Attention aux surprises !

Surprise 1 : Les 80 points de bonification « rapprochement enfant » vous ont été attribués sur les deux académies alors que vous n’avez qu’une seule enfant (doc.)… Vous vous dites que c’est une chance.

Surprise n°2 : Alors que le mouvement est clos, que vous avez eu le retour des mutations inter et obtenu La Réunion, alors que vous avez eu soin d’en avertir l’autre partie, vous apprenez un 1er avril (sic) au téléphone par la voix de votre ex-épouse leur départ pour Mayotte. Il se trouve que le beau-père travaille dans l’éducation nationale…

Surprise numéro 3 : Pour être certain qu’il ne s’agît pas d’une mauvaise plaisanterie, vous demandez confirmation au rectorat de La Réunion du départ de votre enfant, sous couvert de la mutation de son beau-père : vous souhaitez trouver une solution. Rassurez-vous : vous ne recevrez aucune réponse. Mais on vous répètera que l’Enfant est au cœur du système. Elle est pas belle, la France ?

 Jean-Charles Angrand 

(À suivre…)


Kanalreunion.com