Di sak na pou di

Eïd Moubarak aux sœurs et frères pratiquant l’Islam !

Témoignages.re / 10 septembre 2010

Chaque religion a sa façon de se relier au Divin. Par le jeûne, la religion ne s’oppose pas à la vie active mais qu’elle lui donne une plus grande valeur : la richesse spirituelle.
Une tendance est de croire que la religion ne s’arrête qu’aux rites et aux croyances. Heureusement que les hommes de recherche nous prouvent le contraire — et cela, depuis des millénaires.
La religion est aussi partage. Certains membres de la communauté musulmane l’ont démontré pendant ce mois du ramadan — comme d’autres le font plus ou moins régulièrement.
Il n’est pas loin le temps où les religions « non-officielles » étaient pointées du doigt. Par la grâce de l’évolution de la société, ce temps semble être révolu localement — sauf chez certains groupes qui refusent le dialogue. Prions qu’eux aussi arrivent à comprendre qu’il y a une seule Humanité dans la richesse de sa diversité.
Nous n’approuvons pas le projet d’autodafé de ce pasteur américain — tout comme nous n’approuvons aucune action source de violences. La vie sur terre a son lot de souffrances et c’est à nous, les êtres humains, d’essayer d’alléger le fardeau de l’existence — tant pour l’humanité que pour les animaux et autres formes de vie.
Au nom de ceux qui soutiennent notre démarche, nous rejoignons celles et ceux qui vous souhaitent très sincèrement une joyeuse fête à l’occasion de la fin de ce mois du ramadan !
Eïd Moubarak à toutes et à tous !

Swami Advayananda


Kanalreunion.com