Di sak na pou di

En cette fin d’année

Témoignages.re / 22 décembre 2011

« En cette période de fêtes, mieux vaut rester à la maison et, par-dessus tout, éviter de sortir en voiture », me conseille vivement un ami. A voir les gens qui grouillent autour des magasins, les voitures qui ont tant de mal à circuler, on mesure à quel point La Réunion est prise dans cette folie de la consommation qui la saisit régulièrement chaque année. Comme si les habitudes prises depuis si longtemps étaient plus fortes que les premiers effets de la crise. Ce doit être à peu près la même chose en métropole. Mais gare au retour de bâton. Car d’après les nouvelles alarmistes, que les médias sont amenés à diffuser, le pire semble devant nous et il n’est pas sûr que nous connaîtrions la même situation qu’aujourd’hui en fin 2012. A moins que, par un sursaut extraordinaire, le spectre du Tout marché soit définitivement écarté et que la République puisse enfin naître de ses cendres. Tel est le vœu que je forme pour chacun d’entre nous.

Georges Benne


Kanalreunion.com