Di sak na pou di

En Islam le retour de Jésus est aussi une grande espérance. Joyeux Noël à tous !

Témoignages.re / 24 décembre 2012

Jésus (sur lui le salut et la paix) reviendra à la Fin des Temps. Car il y aura bien une fin à ce monde. Seul Dieu le Tout-Puissant détient le secret de son « Heure ».Un des Signes de « l’Heure » sera le retour du Christ sur la terre. Ce sont-là des croyances de l’Islam.

Dans la conscience musulmane le retour de Jésus est une grande espérance. « Il descendra incontestablement en juge et en imam juste et équitable. » Dans un de ses Hadith le Prophète Mohammad (sur lui le salut et la paix) dit : «  Attendez ce grand prophète et préparez vous à le recevoir avec une bonne foi et une bonne conduite. C’est à son retour que le monde va se purifier vraiment et chacun prendra le chemin droit.  ». Ce temps messianique sera marqué par les germes du renouveau : « La paix, la justice, l’égalité triompheront enfin sur terre » . Dès lors les hommes s’uniront pour oeuvrer au bien de l’humanité et terrasser le mal.

En notre temps le dialogue interreligieux est déjà un signe d’espérance pour le monde et pour notre Ile.

En tirant les premières conclusions du récent synode le pape Benoit XVI déclare que face aux autres religions « le dialogue est un devoir », d’abord un dialogue de vie qui devient aussi « une lutte pour la juste manière d’être une personne humaine. ».Par ailleurs on a salué, il y a quelques semaines, la réalisation à Vienne, au cœur de l’Europe, d’un centre de dialogue interreligieux, un projet saoudien du roi Abdallah, édifié en partenariat avec l’Autriche et l’ Espagne. Tout cela est de bon augure. C’est une passerelle de plus entre l’Orient et l’Occident, pour une meilleure compréhension et une coexistence pacifique et positive entre les peuples et des spiritualités différentes.

Notre dialogue interreligieux et notre vivre ensemble réunionnais sont devenus des sources d’inspiration pour des artisans de paix ailleurs dans le monde. C’est pour cela qu’en cette veille de Noël, j’ai le cœur plein d’espérance pour notre merveilleuse Ile de La Réunion. J’invite nos compatriotes, quelle que soit leur tradition spirituelle, à intégrer dans leur relation quotidienne la dimension d’un dialogue fraternel pour la sauvegarde nos valeurs communes de respect, de solidarité, de justice et de paix.

J’adresse à Mgr Gilbert Aubry et à tous les membres du diocèse, aux pasteurs des églises chrétiennes ainsi qu’à tous nos compatriotes chrétiens, mon salut fraternel et mes vœux les plus ardents pour un Noël de plénitude, de joie et d’espérance.

Idriss Issop-Banian


Kanalreunion.com