Di sak na pou di

Et la culture, aujourd’hui ?

Témoignages.re / 27 avril 2012

Aucun des candidats à la présidentielle n’a désigné la culture comme vraie priorité. Et la culture, aujourd’hui ? Et l’art, aujourd’hui ? La culture et l’art sont en danger. C’est une évidence.

François Hollande n’est pas encore président de la République que le monde de la culture et de l’art est tout chose et espère. Exactement comme quand François Mitterrand a été élu en 1981. Tous ceux qui n’étaient pas encore concernés en cette année-là espèrent aujourd’hui. Ils espèrent que les réseaux créés par son ministre Jack Lang il y a trois décennies conserveront leurs financements d’abord, seront renforcés ensuite et bénéficieront de décentralisations enfin.

Souvenez-vous des fameux États généraux de la culture ou ceux des arts plastiques. Il en était résulté beaucoup de promesses. Comme : former le public dès l’école, ou informer les artistes, ou encore créer des lieux d’exposition et d’animation. Peu ont été tenues. Et celles qui l’ont été ont obtenu des résultats globalement intéressants. Mais, faute de suivi dans le temps, beaucoup reste encore à faire. Et là, les candidats à la présidence de la République se sont tous tus. Comme s’ils avaient peur de ne pas tenir leurs promesses ?

Marc Kichenapanaïdou


Kanalreunion.com