Di sak na pou di

Fais… l’année bonne !

Témoignages.re / 3 janvier 2011

A celui, à celle qui lit ces lignes, je souhaite quelques instants de repos, un peu de silence et de recueillement pour relire l’année écoulée, un temps de rencontre dans la sobriété d’une fête entre amis. Pensons aussi à ceux qui n’ont rien. N’oublions pas que la vie est le plus grand trésor qui nous est donné. Nous sommes des êtres fragiles sur une île et une planète fragiles. Qui peut maîtriser le vent et le feu, l’irruption du magma et les flots de la mer, le froid et la neige, la chaleur et les cyclones ?

Nous avons à préserver la vie et à la faire réussir pour tous. Ici, à La Réunion d’abord, puisque nous vivons ici. Nous sommes interdépendants les uns des autres, ici, dans l’ensemble français, en océan Indien et dans le monde. Nous sommes fragiles, et la prise de conscience de nos fragilités peut nous engager sur les chemins d’une réelle solidarité pour vivre une vie vraiment humaine. Progresser ensemble, avec nos bosses et nos cabosses, sans confondre le standing le plus élevé avec la réussite de la vie.

A celui, à celle qui lit ces lignes… je dis comme à moi-même, que feras-tu du chapelet des jours et des nuits, des nuits et des jours avec tout leur poids de joies et de peines, de rêves et d’incertitudes ? Quoi donc, sinon vivre ta vie comme une prière à l’Espérance ? Sans savoir ce qu’il adviendra de toi et des autres, avance ! Pour cette nouvelle année… bonne année 2011 ! Fais l’année bonne pour ce qui dépend de toi !

Monseigneur Gilbert Aubry


Kanalreunion.com