Di sak na pou di

Farreyrol – Wauqiez : même idée, même parti, même combat, même c…… !

Témoignages.re / 17 mai 2011

Selon Madame Farreyrol, imposer aux bénéficiaires du RSA, 5h de travail hebdomadaire relève du respect. Parlons-en…
Premièrement, lorsque le montant des minima sociaux en France, se situe en dessous du seuil national de pauvreté, parler de respect vis-à-vis de la population est ce que nous appelons communément à la Réunion, un foutan.
Deuxièmement, le chômage frappe environ 30% de la population réunionnaise et 55,3% des jeunes, c’est une situation comparable à aucun autre département de France et d’Europe et est due notamment à l’absence de prise en considération des spécificités locales.
Troisièmement, l’injustice réside dans le fait que l’on n’hésite pas à remettre en cause les revenus des plus pauvres, mais qu’à aucun moment se pose la question des revenus des plus riches et se en sachant que la majorité des richesses créées en France par les plus pauvres, est détenue par une minorité de la population, les plus riches. Aussi, le problème est beaucoup plus global et relève de la réponse à la question : « Quelle répartition des richesses ? »
Enfin, rappelons que l’emploi relève de la responsabilité de l’Etat. Il dépend des politiques qui sont mises en place. Ainsi, comme le disait dans la semaine, un parlementaire : « le problème ce n’est pas les chômeurs, mais le chômage ». De plus et de toute évidence, la politique de démolition menée par le président de Région depuis un an, ne favorise en aucun cas, l’emploi.
La responsabilité des élus, c’est d’apporter des solutions en dressant des perspectives, pour une société plus juste et pas continuer d’opprimer les peuples qui le sont déjà au profit de l’argent.

Katia


Kanalreunion.com