Di sak na pou di

Honte aux élus de Saint-André !

Courrier des lecteurs de Témoignages / 15 février 2015

La propreté de Saint-André et l’environnement ont été au cœur de la campagne municipale de mars 2008. Ils l’ont été encore en mars 2014. À ce jour, hélas, force est de constater que les élus passent, et les promesses de faire de Saint-André une ville propre, attirante, se sont toutes envolées.

Aujourd’hui, la commune de Saint-André est sale. Des détritus s’amoncellent aux quatre coins du territoire. Et comme si cela ne suffisait pas au tableau, les rues et chemins sont abandonnés. Les caniveaux ne sont pas nettoyés, les bas-côtés sont envahis par les herbes qui atteignent à certains endroits les 2 m, et pouvant poser parfois un risque certain de visibilité. Les riverains n’en peuvent plus.
Ce constat est fait au moment même où l’ARS ne cesse de rappeler que nous sommes en saison de fortes pluies propice à la leptospirose, 59 cas ayant été recensés à la Réunion en 2014 !

Il y a de quoi être révolté, quand on sait que le maire de Saint-André est le président de la Cirest, laquelle est compétente justement en matière d’environnement. Son 2e adjoint, son fils, en est vice-président, et aussi médecin ! Chercher l’erreur !
L’une des missions prioritaires d’une mairie, n’est-ce – pas offrir aux habitants une ville propre et agréable à vivre ? Que font donc nos élus ? Sans doute, sont-ils en campagne… comme le 2e adjoint, et à faire encore des promesses.
En attendant, les déchets continuent à s’entasser, et la végétation envahir Saint-André.
Quelle honte pour notre ville, mon Dieu !

Paul Dennemont
Saint-André


Kanalreunion.com