Di sak na pou di

Il y a 120 ans, le 14 juillet

Le 14 juillet : Fête nationale

Témoignages.re / 13 juillet 2010

On avait l’habitude de fêter le 14 juillet pour commémorer la prise de la Bastille. C’est une réalité : c’est bien un 14 juillet, le 14 juillet 1789 précisément, que la Bastille est tombée.
Mais après la démission du président conservateur Mac-Mahon, le 30 janvier 1879, les républicains victorieux prenaient une mesure symbolique en décidant, le 14 février, de faire de “la Marseillaise” l’hymne national. Le 13 juillet de la même année, une revue des troupes fut organisée à Longchamp. Le lendemain, une réception eut lieu au Pré Capelan.
Le 21 mai 1880, Benjamin Raspail déposait une proposition de loi signée par 64 députés, selon laquelle la République adoptait comme jour de Fête nationale le 14 juillet. L’Assemblée votait le texte dans ses séances des 21 mai et 8 juin. La loi fut promulguée le 6 juillet 1880, il y aura 120 ans ce 14 juillet 2010. Et le ministre de l’Intérieur prescrivait alors aux préfets de veiller à ce que cette journée soit célébrée avec autant d’éclat que le permettent les ressources locales.
La fête nationale rappelle ainsi deux épisodes importants de la Révolution française : la prise de la Bastille le 14 juillet 1789 et la fête de la Fédération l’année suivante, au cours de laquelle les gardes nationaux, les députés et le roi jurèrent fidélité à la nation, à la loi et au roi.

Marc Kichenapanaïdou



Kanalreunion.com