Di sak na pou di

Jeux des Îles : Lo Mahavéli en berne

Courrier des lecteurs de Témoignages / 1er juin 2015

Depuis 2003 et l’adoption du Mahavéli, (« l’étoile qui mène vers le beau pays ») comme drapeau régional, artistes, sportifs, artisans, entrepreneurs, diaspora réunionnaise, particuliers, se sont spontanément appropriés l’étendard régional comme emblème fédérateur d’unité, d’appartenance à un modèle social singulier de vivre ensemble ; un signe de reconnaissance de La Réunion dans la France, en Europe et dans le monde.

Pourtant, Lo Mahavéli ne flottera pas sur les Jeux des Îles aux côtés du drapeau national, des emblèmes malgache, comorien, seychellois, mauricien, des Maldives. « La Réunion, terre de champions et terre d’accueil », comme le souligne le thème de la cérémonie d’ouverture des Jeux, sera privée de son drapeau qui incarne pourtant si bien les valeurs de dépassement, de fairplay, l’esprit d’équipe, de solidarité véhiculées par le sport et ses artisans. Nos champions locaux qui brandissent régulièrement Lo Mahavéli, avec enthousiasme et fierté, lors des compétitions nationales et internationales, comme un clin d’œil à leur île, à sa population, ne pourront pas s’en prévaloir, à domicile.

Adopté par plusieurs communes, plébiscité par de nombreux candidats aux dernières élections départementales, reconnu par l’Union européenne, l’Association Réunionnaise de Vexillologie regrette l’absence officielle du drapeau régional lors des Jeux des Îles de l’océan Indien.

Association Réunionnaise de Vexillologie (ARV)


Kanalreunion.com