Di sak na pou di

Journée mondiale des indignes : comment le mouvement des indignes fera-t-il tache à La Réunion ?... 

Témoignages.re / 8 octobre 2012

Le 15 octobre prochain, sera une date importante pour tous ceux qui ne tombent pas dans la résignation et qui veulent dénoncer le chômage, la crise, la vie chère, la spéculation, et la corruption partout dans le monde.
Ce sera le 1er anniversaire du mouvement des indignés : comment La Réunion y prendra-t elle sa part ? Sous quelle forme ? Où ? Avec qui ? Et quand ?... 
Le débat sur le projet de loi sur le traité budgétaire européen va-t-il nous priver d’une telle opportunité ?
Le Mouvement citoyen pour l’emploi nous invite à une réflexion qui mérite de résonner au plus profond de nos consciences et nous renvoie à nos revendications quotidiennes, à notre incapacité à nous réunir sur l’essentiel, à notre inaptitude à agir ensemble.

 
Comment le mouvement des indignés fera-t-il tache à La Réunion le 15 octobre prochain ?
Les hommes de service et les divisions qui ne disent pas leur nom vont ils l’emporter sur l’essentiel ? 
François Hollande, candidat à l’élection présidentielle n’avait-il pas annoncé la couleur dans sa volonté de redonner à la France l’espoir qu’elle a perdu depuis tant d’années ?
Allons-nous nous dérober de nos responsabilités en raison de nos différences sur le pour ou le contre au T.S.C.G ? 
En Europe, notamment en France et particulièrement à La Réunion, nous ne sommes pas à l’abri de ce que vivent les Grecs, les Espagnols et les Portugais... Et comme eux, nous sommes à un tournant de notre histoire... Question : va-t-elle se jouer sans nous ?

 
Pour sa part, le Mouvement citoyen pour l’emploi répond par la négative et propose l’organisation d’un rassemblement le 15 octobre prochain si possible.
A La Réunion, le chômage est au plus haut et cette date nous donne l’occasion de le dénoncer, comme pour la crise, la corruption et les inégalités qui se creusent de plus en plus. 
C’est une occasion supplémentaire, de mobiliser tous les publics et les acteurs concernés en plus de sensibiliser le gouvernement sur la nécessité d’agir vite et bien !
C’est une invitation à changer certains comportements individuels et collectifs qui desservent l’unité d’action et une plus grande et large mobilisation !
Il ne s’agit pas de redistribuer les cartes ni de modifier le rayonnement des organisations de luttes, il s’agit de participer à une journée d’action pour commémorer le 1er anniversaire du mouvement des indignés dans le monde, en restant fidèles aux équilibres et aux fondamentaux que nous défendons au quotidien.
 

Et au premier plan de ses équilibres et de ses fondamentaux, il y a d’abord la souffrance des Réunionnais, notamment ceux qui sont au chômage, mais également les pauvres, les mal logés, les précaires et les exclus !
Il s’agit de l’intérêt du plus grand nombre, il s’agit aussi de la primauté de la loi sur les intérêts particuliers, il s’agit de l’égalité des chances, des droits et des devoirs, il s’agit de la fraternité entre tous les Réunionnais, entre tous les Français, quelle que soit leur origine ou leur condition. 
Ceci nous invite à nous respecter dans nos différences et à nous rassembler contre le chômage, la crise, les inégalités, la vie chère, et pour la croissance, l’emploi, sans ignorer les emplois d’avenir, les contrats de génération et les contrats de professionnalisation adoptés que propose le gouvernement.
Un appel à nous mobiliser également contre la hausse des prix et des taxes qui amputent notre pouvoir d’achat !
Les entreprises ferment les unes après les autres, La Réunion compte déjà plus de 15.000 emplois perdus, des centaines d’autres menacés... Nous disons : STOP ! Assez, arèt èk ça !

 
La jeunesse réunionnaise désespère, que proposons-nous ? L’essentiel est là !
Comment sortir notre refus d’agir ensemble ? Notre refus de nous réunir sur l’essentiel constitue un frein pour le changement que nous appelons de tous nos vœux, y compris celui voulu par le candidat François Hollande ! 
Le monde change : comment préparons-nous la société réunionnaise à savoir répondre à cette mutation ? A ces évolutions ?

 
Un sursaut est nécessaire si nous voulons y parvenir ! 

 
Le 15 octobre prochain, nous aurons une occasion de faire la démonstration de notre volonté d’agir ensemble, de ne plus nous enfermer dans les revendications de boutiquiers, au risque du repli sur soi, de l’égoïsme qui en découlent...
Cette tribune est donc un appel, encore un, à la sagesse, au rassemblement des bonnes volontés.
De plus en plus de Réunionnais souffrent dans leur âme collective, le 15 octobre donnons-nous la main pour dénoncer le chômage, la crise, la vie chère, et pour la croissance, les emplois d’avenir, les contrats de génération et la titularisation des agents communaux ! Donnons-nous la main pour un nouveau sursaut !
Sursaut des consciences, pour découvrir ou redécouvrir avec fierté, l’originalité et l’exemplarité de La Réunion profonde, de La Réunion des cultures, bref, de notre modèle unique, dans la bonne direction...
Sursaut de l’action, pour inscrire les luttes dans notre vivre ensemble, au cœur d’un pacte réunionnais pour l’égalité des chances, des devoirs et des droits... 
Sursaut collectif, pour qu’ensemble, forts de cette diversité qui fait notre richesse, nous puissions être entendus par nos gouvernants !
Le 15 octobre, comment La Réunion va-t-elle participer à la journée mondiale des indignés ? 
C’est pour que nos luttes collectives retrouvent du sens que nous avons le devoir de nous mobiliser, le devoir de répondre aux interrogations et de redonner espoir à ceux qui doutent, ou qui sont dans la résignation, de face à l’incapacité de nos dirigeants de dominer la spéculation, de trouver une issue à la crise, et leur impuissance face à la montée du chômage et des inégalités criantes....

 
Le 15 octobre, le voilà, le rendez-vous qui nous convoque tous !

 
 Le Mouvement citoyen pour l’emploi 


Kanalreunion.com