Di sak na pou di

Joyeuses fêtes de la nativité et bonne année !

Témoignages.re / 24 décembre 2010

Guru Nanak, un des fondateurs de la religion sikh, déclarait : "Aimez Dieu comme le poisson aime l’eau !". Sans eau, le poisson ne peut pas vivre très longtemps ! Sans Dieu, le croyant est perdu !
Sans sapin, sans pétard, sans bûche, sans cadeau, peut-on avoir un Noël ? Pour beaucoup, c’est impensable ! C’est la raison pour laquelle nous faisons la queue dans les magasins car il faut fêter Noël ! C’est vrai que c’est la fête de Noël mais pas vraiment celle de la Nativité, de l’avènement du Christ !
Pour certains un Noël sans neige, n’est pas un Noël ! Et pourtant, sous nos latitudes en plein mois de décembre, point de neige ni de bûche dans la cheminée — et malgré cela, Noël est bien fêté ! Noël tropical sous les flamboyants, avec letchis et mangues !
On pourrait trouver mille raisons pour célébrer ou ne pas célébrer telle ou telle fête. Mais si on se pose la question : "Jésus célébrait-il son anniversaire ?". À ma connaissance, il n’y a aucun passage dans les Écritures concernant cet événement devenu international, à défaut d’universel ! On sait très bien que c’est une date choisie par les autorités de l’Église pour célébrer l’avènement du Christ. Toutes les religions font plus ou moins la même chose. On choisit des dates pour se remémorer un événement. Nous ne sommes plus là dans l’objectif mais dans le subjectif.
Seuls les vrais religieux (de tempérament) ne tombent pas dans le piège de la dégustation à outrance pour se remémorer non seulement le personnage mais surtout la vie et l’enseignement de Jésus. Les religieux consomment jusqu’à l’ivresse de la béatitude les prières et autres mets sacrés que sont les Écritures, les chants et autres prières qui ne remplissent pas le ventre mais élèvent les cœurs !
Nous sommes dans une société de liberté. "Chacun fait ce qu’il veut !", dit-on. Nous devons savoir qu’il est aussi possible de célébrer les fêtes religieuses autrement que par les bons petits plats et autres bouteilles à vider. Mais c’est là une toute autre éducation que notre société de consommation n’est pas prête à nous donner. Seules les religions pourraient nous enseigner ce secret.
À tous les chrétiens, au nom de tous ceux qui se reconnaissent dans l’enseignement hindou que nous donnons, nous vous souhaitons une merveilleuse fête de la Nativité et une très bonne année 2011 !

Swami Advayananda
Shruti Séva Réunion



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Il est bien de faire de la philosophie sur la fête de Noël. Le vrai CHRÉTIEN a toujours une pensée pour le fils de Dieu. Que ce soit le jour du 25 décembre ou un autre, il a à faire face au quotidien à aimer son prochain. Il est écrit que Jésus n’est pas venu sur terre pour nous unir mais pour nous diviser. C’est dans l’adversité qu’on reconnait les vraies personnes, les vraies âmes. Pour moi, je pense que c’est à nous de faire notre propre recherche à l’aide de la religion, à lire les évangiles, à prendre le temps d’analyser ce qui se passe autour de soi. C’est aussi à apprendre à vivre avec les gens qui sont différents. Aux noces de Canna, Jésus a dit qu’il y a un temps pour fêter et pourquoi pas le 25 décembre avec la famille, les cadeaux et la bouffe.
    C’est le temps où l’on peut se réunir et vivre dans la fébrilité des fêtes et ça tout en étant
    respectueux et joyeux.
    Qu’il en soit ainsi.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • GANDHI ET NOËL :"Pendant la trêve , ce qui m’étonne disait-il, c’est que les chrétiens ne le fête qu’un seul jour par an. C’est tous les jours qu’ils faudrait penser un tel évènement et se dire que le CHRIST ne sera vraiment né que lorsque nous aurons banni de nos vies Haine et Violence...On ne doit jamais songer à la naissance de JESUS sans se rappeler aussi sa mort sur la croix pour nous..."

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com