Di sak na pou di

Jusqu’où l’insolence !

Témoignages.re / 3 octobre 2011

Depuis 2011, il y a eu 17 attaques de requin mortelles. Plus 80% des victimes ne sont pas des natifs ou des habitués de l’île. Ce qui explique peut-être (je dis bien peut-être, car n’étant pas un spécialiste du sujet) pourquoi ils se sont fait surprendre. Aujourd’hui, mes pensées vont aux proches de la nouvelle victime et je leur adresse mes sincères condoléances.
La Réunion est devenue le paradis des surfeurs. Ce qui attire les touristes, — tant mieux pour notre île ! Des surfeurs imprudents ou qui méconnaissent les dangers potentiels de la mer bravent les requins… et certains perdent la vie. Faut-il pour cela accuser les autorités ? Faut-il pour cela insulter avec dédain Huguette Bello, députée-maire de Saint-Paul, comme certains l’ont fait lundi (le 19 septembre-NDLR) ?
Mme Bello est bien capable de répliquer toute seule aux attaques pleines d’insolence et d’arrogance de malappris, qui ne respectent même pas l’élue de la République et la femme. Mais ces derniers ont choqué plus d’un compatriote, qui trouvent tous qu’elle a sorti des arguments imparables et eu raison de dire que, La Réunion étant son pays, elle la connaît bien depuis plus de soixante ans et que nos ancêtres apprenaient justement à leurs enfants les dangers de la mer en leur interdisant de se baigner entre autres dans cette zone dangereuse.
Avant Mme Bello, tous les maires de Saint-Paul ont essuyé des insultes de la part de malappris du Saint-Tropez réunionnais. Que ces derniers sachent que les maires ont d’autres priorités quand ils ont à faire face à des cas aussi dramatiques et urgents que le chômage ou les sans-abris.
Je salue le courage d’Huguette Bello. Le surf est un sport comme les autres, il y a des précautions à prendre, il y a des règlements à respecter. La loi est la même pour tout le monde et tout le monde doit s’y conformer.

Marc Kichenapanaïdou


Kanalreunion.com