Di sak na pou di

L’arrogance

Témoignages.re / 14 avril 2014

« Tout vainqueur insolent, à sa perte travaille. Défions-nous du Sort et prenons garde à nous, après le gain d’une bataille ».Voilà une pensée que certains de nos élus(es) – inutile de les citer -auraient eu bien fait de s’inspirer. Cela aurait pu leur éviter d’essuyer une rouste magistrale lors des dernières municipales. Deux cas au moins, à n’en pas douter, resteront gravés dans les annales. Il y a là, matière à méditation. A bon entendeur, salut !

L’arrogance donc, puisque c’est bien de cette maladie qu’il s’agit, détruit tout. En s’accompagnant, entre autres, de vantardise, d’orgueil, voire de dictature, elle cause, tel un volcan, des dégâts considérables. Se défaire de cette insolence méprisante, en abandonnant son égo, n’est pas, il est vrai, chose facile. Cela exige de la volonté et des facultés mentales fortes. Et c’est là précisément où se situe le problème. Selon une célèbre romancière « L’arrogance n’est autre qu’une insuffisance d’intelligence, et elle est incorrigible » ! Alors, que faire ?

Certains vont jusqu’à dire que la solution radicale serait que l’arrogant aille au cimetière et constater que tous ceux qui se sont crus quelqu’un ne sont plus ! Pourquoi pas ? D’autres diront que le seul remède à cette maladie est d’accuser son âme, avant que les autres s’en chargent. D’autres encore…..

En tout cas, une chose au moins est sure, tout le monde aura constaté qu’au cours de ces derniers mois et ces dernières semaines encore, la question de l’arrogance a été au centre du débat politique local et a inspiré la plupart de nos journalistes et éditorialistes. J’y pense, voilà un excellent sujet qui pourrait être proposé, cette année, à nos jeunes lycéens, à l’épreuve de philo.

Paul Dennemont
Saint-André


Kanalreunion.com