Di sak na pou di

L’hommage tacite du président de la République au président de la Région

Témoignages.re / 22 janvier 2010

En prononçant à Pierrefonds son discours sur les énergies renouvelables, M. Sarkozy s’était mis lui-même dans une situation complexe. Ayant décidé de profiter de son passage dans notre île pour exalter le grand projet de l’autonomie énergétique réunionnaise, il était mieux placé que quiconque, en tant que président de la République, pour savoir qu’il lui serait difficile d’éviter de rendre un hommage public à celui qui fut l’initiateur, dès les années 90, de cette “longue marche” environnementale. Mais en tant que chef de l’UMP et dans le contexte électoral de ce début d’année 2010, il se voyait mal formuler quoi que ce soit qui puisse ressembler à une reconnaissance du bilan remarquable de l’Alliance à la Région Réunion et de son président.

L’exercice en aura fait sourire plus d’un, sans malice ou avec quelque délectation… « La Réunion illustre de façon exemplaire que la croissance et le développement sont compatibles avec des rapports plus harmonieux entre l’homme et la nature »… La Réunion est bien exemplaire, aux yeux du président de la République, et cela ne date pas d’aujourd’hui… « La Réunion a les moyens de trouver des domaines d’excellence où elle serait non pas à la remorque de la métropole, mais en avance sur elle »… La Réunion, si elle dispose bien de « moyens » d’être « en avance » sur la métropole, c’est qu’elle se les est forgés au travers d’un projet de longue date…

Et pour finir cette dernière citation présidentielle : « Avoir l’excellence pour ambition, c’est ce qui a imposé le projet Gerri »… Le président Sarkozy aurait pu ajouter : « Gerri, projet gouvernemental, lui-même inspiré et nourri par le Plan de développement durable de la Région Réunion ». La grande ambition de l’excellence, elle est, en premier et avant tout, une ambition réunionnaise, déjà bien enracinée dans une volonté politique et des réalisations en plein devenir.

Et nul doute que cela, au fond, ne fasse profondément plaisir au président de la République, puisque cela rejoint les encouragements forts qu’il nous a prodigués en faveur d’un « développement endogène » de notre territoire. Vous avez dit “endogène” ? Nous répondons “présents !”.

Finalement, que cela ait fait plaisir ou non au président de la République, son discours de Pierrefonds aura constitué un hommage envers le président de la Région d’autant plus remarqué qu’il aura été tacite.

Alain Dreneau, Le Port



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Je ne sais pas si à l’occasion de sa visiteà la Réunion , le président de la République a voulu rendre hommage au président Paul Verges en signalant dans son discours les progrés réalisés par notre Région dans le domaine des énergies renouvelables . Mais si la Région Réunion mérite des félicitations , il faut bien attribuer ce mérite à son Président puisque les énergies renouvelables entre dans le domaine de compétence de cette collectivité territoriale .

    Cependant , au de là de ses mérites dans le domaine des énergies renouvelables ,il ya un autre domaine pour lequel le Président de la République aurait pu rendre hommage à monsieur Paul Vergés lors son intervention dans le parc des expositions de saint Denis ,c’est pour sa sagacité politique .
    En effet , il semble avoir été le seul homme politique de gauche qui ait compris qu’il n’était pas invité pour représenter seulement ses électeurs mais pour représenter tout le monde. Contrairement à certains qui ont boycôté le président de la République sous prétexte qu’il n’est pas venu déposer une gerbe au monument aux morts ou faire part de sa compassion à la famille du soldat réunionais mort en afghanistan , ou encore parcequ’il a atterri dans le sud plutôt qu’à laéroport Roland Garos .
    Je suis certain que malgré une sélection très orientée des personnes qui ont été invitées à venir écouter le discours présidentiel,tous les élus de la réunion ont dû recevoir une invitation .
    Je pense qu’en ne repondant pas à cette invitation ils ont manqué à leurs devoirs trépublicains qui les obige à honorer la fonction présidentielle et à repondre à une invitation du président de la république lorsqui’il est en visite officielle . Car un élu , n’est pas seulement l’élu de ceux qui ont voté pour lui , mais l’élu de tout le monde . Et comme le président de la république est le président de tout le monde , il aurrait fallu que tous les élus qu’ils soient de gauche ou de droite soient présents à son discours officiel . Ceux qui ont des critiques à lui faire auraient pu toujours le faire magré leur présence .
    En tout cas , il faut bien rendre hommage à monsieur Paul Vergès pour avoir compris cela et pour avoir respecter les obligations de sa fonction d’élu du peuple .

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com