Di sak na pou di

L’UNEF obtient la majorité absolue au Conseil des résidences du CROUS

Témoignages.re / 13 octobre 2012

Avec plus de 66% des suffrages exprimés, la liste UNEF - FERUF remporte 4 sièges sur 6 au Conseil des résidences du CROUS de La Réunion. Ce scrutin de rentrée a été un double succès pour notre organisation dans la mesure où les étudiants adhèrent très largement à notre projet avec un taux de participation record de plus de 44%. L’UNEF récupère ce jour la majorité absolue au conseil des résidences et œuvrera dans les mois qui viennent à l’amélioration des conditions de vie des étudiants installés au sein des résidences universitaires du CROUS de La Réunion. 

Si l’accès à internet dans les chambres universitaires est un problème urgent à résoudre, les élus UNEF – FERUF seront également très vigilants concernant la réalisation des travaux de rénovation de la Cité Conseil général. Plus généralement, ils agiront activement pour la mise en place de plans de rénovation pour les autres cités universitaires et l’animation du campus. Les nouveaux élus du conseil des résidences travailleront également avec les élus étudiants du conseil d’administration du CROUS de La Réunion afin d’inciter l’État à construire davantage de logements étudiants, car nous sommes bien en dessous des chiffres mentionnés par le rapport parlementaire Anciaux. 

Cette victoire en résidence universitaire constitue pour l’UNEF une étape importante pour les prochaines prud’homales étudiantes que sont les élections au Conseil d’administration du CROUS Réunion. D’ores et déjà cette élection au conseil des résidences constitue, à l’échelle des résidents, un référendum très favorable au plan d’action social étudiant exigé par l’UNEF depuis quelques mois.

Majoritairement boursiers, les habitants des résidences universitaires rencontrent toujours des difficultés financières pour la poursuite de leurs études et se retrouvent dans un cycle de précarisation sociale et financière. Grâce à cette approbation du projet de l’UNEF par les résidents, notre organisation entend aussi transformer l’essai lors des futures échéances électorales afin d’exiger que la situation locale soit prise en compte par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, notamment dans le cadre des calculs des aides de l’État.


Kanalreunion.com