Di sak na pou di

La foi des mineurs chiliens

Témoignages.re / 3 septembre 2010

On connaît l’expression “la foi des charbonniers”, ces mineurs qui creusent le sous-sol pour en retirer le charbon. Elle n’est pas usurpée. L’actualité nous porte vers ces mineurs chiliens piégés à 700 mètres sous terre depuis pratiquement un mois. Portés par leur courage, ils suscitent l’admiration du monde entier depuis qu’on a pu enfin entrer en contact avec eux, annoncer qu’ils sont vivants, en attendant de pouvoir les sortir de leur enfer (ce qui pourrait prendre encore deux mois). Qu’est-ce qui donne à ces survivants miraculés la force de patienter ? La foi, ont-ils répondu ! Leur confiance en Dieu est émouvante et nous interpelle.
Je souhaite que cette foi se concrétise ; que ces hommes puissent être libérés le plus tôt possible ; pour qu’à nouveau ils vivent en plein air et revoient leur famille.

Marc Kichenapanaïdou


Kanalreunion.com