Di sak na pou di

« La Mairie du Port a tout à fait raison de souhaiter prendre toutes ses précautions »

Témoignages.re / 12 février 2011

Comme nombre de personnes, j’ai appris le remplacement de M. Moser avec surprise.

Cet homme, qui à travaillé avec des pointures du monde économique réunionnais passe pour être intègre, compétent, professionnel et jusque-là personne n’a jamais rien trouvé à redire à son travail.

Même si il n’est pas né dans notre île, M. Moser a depuis longtemps fait preuve de son attachement à La Réunion et s’est toujours investi pour apporter sa contribution au secteur économique de l’île. Je pense, qu’il laissera derrière lui, pour ceux qu’ils l’ont connu une excellente image d’homme attaché au développement de La Réunion.

Mais rassurez-vous, je ne fais pas là une rubrique nécrologique, et je suis sincèrement content d’apprendre que M. Moser à prévu de rester à chez nous pour rebondir, car il est très attaché à notre île et sa connaissance des dossiers économiques locaux ainsi que sa compétence sauront certainement intéresser d’autres dirigeants plus avertis que ceux de Tereos.

Après avoir parlé de M. Moser, je profite de cette actualité pour dire que, dans mon article concernant Edena et la Mairie du Port, je ne faisais pas de procès aux élus du Port. J’attirais juste leur attention sur le fait que se mettre dans une nouvelle activité quand on n’est pas du métier peut parfois être très délicat à gérer. Ce discours m’avait été tenu il y a une quinzaine d’années par une autre personne qui a également beaucoup fait pour La Réunion, je veux parler de Guy Dupont. « Si vous ne connaissez pas le métier, lorsque vous rachetez une société, cela peut se révéler très difficile » (je vous résume le fond de sa pensée et je pense qu’il ne m’en voudra pas).

En constatant cette semaine l’éviction de M. Moser et la vente du Rhum Charette, je ne peux m’empêcher de penser que la Mairie du Port a tout à fait raison de souhaiter prendre toutes ses précautions pour éviter que cela ne se reproduise. Prenez vos garanties monsieur le maire mais assurez-vous surtout de la pérennité d’Edena et c’était le sens de mon article. Je tenais à le préciser.

Mais pendant ce temps là, il fait quoi, M. De Prince ?

Après ses critiques sur la vente d’Edena où il demandait des comptes à la Mairie, il était où ?

Au lieu de s’indigner de ces pratiques et de soutenir M. Moser qui est lui aussi au MEDEF, je l’ai vu hier soir sur le journal d’Antenne Réunion ou il a fait pendant quelques secondes un discours sur la nécessité du très haut débit et insistant sur le fait qu’il dispose d’offres à 20M (souvenez-vous, « Chez Izi, la taille sa compte » à lire sur le blog de Nostrabérus-Rubrique “Les écrits de Nostrabérus”) et que la fibre optique est l’avenir pour La Réunion.

C’est aussi ce que disait M. Pascal Laflamme, d’Intercable, précurseur de la fibre optique à La Réunion, qui avait été farouchement combattu par M. De Prince à l’époque.

M. de Prince après avoir savonné la planche d’Intercable se préparerait-il à faire une offre de reprise comme cela avait été évoqué à une époque ? Et le Conseil régional ne l’y aiderait-il pas ? Je ne fais que me poser la question, mais je suis sûr que certains ont déjà des réponses.

M. Moser, recevez toute ma considération pour votre engagement pour La Réunion et continuez dans cette voie.

M. De Prince, occupez vous de l’intérêt du monde économique de La Réunion, et fédérez autour de vous et chez vous, pour le bien de La Réunion et pas seulement pour le votre.

Nostraberus
www.nostraberus.over-blog.com


Kanalreunion.com