Di sak na pou di

La position de SACRE/UNSA sur la situation au Conseil régional

Témoignages.re / 26 janvier 2010

L’organisation syndicale SACRE/UNSA apporte quelques renseignements au vu de la situation actuelle au Conseil régional

A- Notre position concernant le mouvement de grève qui s’est tenu le 18 novembre dernier
SACRE/UNSA n’a émis aucune consigne, laissant à chacun la liberté d’agir en son âme et conscience (…) :
1 – SACRE UNSA n’a pas été convié à la première discussion avec la collectivité à laquelle n’étaient présentes que deux organisations syndicales (…) Cette première négociation ne concernait que les agents des lycées.
2 – Deux syndicats présents dans l’intersyndicale ont toujours réfuté la légitimité du SACRE UNSA (…)
3 – Compte tenu du contexte économique actuel (licenciements dans le bâtiment et situation catastrophique pour les 1.000 employés de l’ARAST et autres…). Il nous a semblé qu’un mouvement de grève pour une augmentation de prime n’était pas la solution idéale
4 – Le moment choisi nous paraissait inadapté au vu de la proximité des échéances électorales. (...) A aucun moment, SACRE/UNSA n’a critiqué cette manifestation.

B- Notre réponse afférente aux différents qualificatifs de soi-disant « appartenance et syndicat maison » de la collectivité
Dans UNSA il y a “A” comme Autonome et ce quoiqu’on en dise.
Ce n’est pas parce qu’on privilégie la discussion, le dialogue, la négociation et la persuasion à un mouvement de force qu’on est forcément un syndicat maison (…) Respecter, l’homme et sa fonction élective ou administrative, tout en étant ferme et force de proposition dans les négociations, ne peut et ne doit pas être assimilé à une quelconque appartenance.

C – La soi-disant récupération des revendications dixit l’intersyndicale
Depuis sa création, SACRE/UNSA n’a eu de cesse d’alerter la collectivité sur bon nombres de points qu’il nous semblait urgent d’examiner. Un de ces points était la revalorisation du régime indemnitaire. (…).

D – Notre raison d’avoir signé ce protocole et son interprétation
Avoir signé ce protocole ne veut pas dire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes (…) SACRE/UNSA a essayé de négocier l’avancement, non pas d’un point, mais de toute une liste de revendications.
Parmi celles-ci figurent notamment la revalorisation du ticket restaurant, l’intégration des agents en contrat précaire, la possibilité de création d’un CET pour tous les agents, la participation de la collectivité aux frais de la mutuelle santé, la revalorisation des plus bas salaires (ces salaires ont été multipliés par 1,5), la création de postes supplémentaires et la revalorisation du régime indemnitaire.

Suite à une négociation qui a duré plus de deux heures (…) SACRE/UNSA a estimé que la liste qualitative et quantitative sur laquelle les deux parties ont trouvé un accord méritait d’être validée.

L’interprétation du protocole est la suivante :
• Prise en compte du niveau de responsabilités et des fonctions d’encadrement du personnel.
Il n’est nullement obligé d’être directeur pour que la prise en compte du niveau de responsabilité et des fonctions d’encadrement soient reconnues et valorisées.
• Application de la prime semestrielles aux agents des lycées
A partir de 2010, tous les collègues des lycées percevront la prime semestrielle soit approximativement 400 euros en juin et 400 euros en décembre (800 euros sur l’année soit environ 67 euros par mois)
Doublement de la valeur du ticket restaurant, soit trois euros. Cette augmentation sensible représente une augmentation de 30 euros par mois.
• Ouverture des discussions pour la prise en charge d’une partie de la cotisation mutuelle des agents.
Dès l’application de cette loi par décret, une discussion sera engagée pour déterminer le pourcentage de participation de la collectivité.
• Amélioration quantitative des ouvertures de postes au titre de la promotion et de l’avancement de grade
La collectivité s’est engagée à revoir à la hausse le ratio promu/promouvable. Ce ratio actuellement de 25% discuté en CTP est très important pour l’avancement de grade qui, lui, est examiné en CAP
• Réunion des Commissions administratives Paritaires au cours du premier semestre.
Il convient en premier lieu de faire une CTP pour valider le nouveau ratio ci-dessus cité et ensuite de faire la CAP avancement

Certes ce protocole ne résout pas tous les problèmes, mais ne pas le signer aurait relevé de l’inconscience. SACRE/UNSA est conscient que beaucoup reste à faire.

En conclusion que nous reproche-t-on ?

Avoir obtenu satisfaction sur bon nombre de points par la négociation et la discussion ? Désolé mais le plus important à notre avis est bien la défense et la promotion de l’agent.
(…) SACRE/UNSA ne cédera pas à la provocation et ce malgré les attaques de très bas étage que subissent nos représentants par un syndicat (…) présent dans l’intersyndicale n’ayant aucune représentativité au sein du Conseil Régional de La Réunion (…)
L’UNSA reste sur ses idéaux qui sont la discussion, la négociation et la concertation. L’UNSA ne sera pas du mouvement de grève illimitée prévu.

Le Bureau du S.A.C.RE/UNSA Territoriaux


Kanalreunion.com