Di sak na pou di

La presse médicale à la poursuite de la qualité

Destination santé

Témoignages.re / 10 mars 2010

Le Syndicat national de la Presse médicale (SNPM) a remis ses “prix éditoriaux”. Ces publications destinées aux professionnels de santé —médecins, vétérinaires, chirurgiens-dentistes, sages-femmes, pharmaciens, masseurs-kinésithérapeutes, infirmiers… — récompensent comme chaque année leurs meilleures “plumes”.

Alors que les moyens consacrés aux congrès ou à la visite médicale diminuent chaque année, dans un monde où les nouvelles technologies de l’information sont un challenge permanent, cette presse spécialisée s’attache à développer son dynamisme. Pari gagné ? Apparemment puisque, selon une étude CSD-SNPM de février 2009, elle demeure « le canal d’information et de formation le plus prisé des médecins et des autres professionnels de santé : plus de 90% lisent la presse professionnelle au moins une fois par semaine ».

Cette année, pour cette cérémonie présidée par le Dr Bernard Accoyer, médecin et… président de l’Assemblée nationale, un “Grand Prix des Grands Prix” est allé à William Dab pour Éléments de dépistologie (Médecine Sciences).


Kanalreunion.com