Di sak na pou di

La Réunion, peuplée de bézèrs d’paké ?

Paul Dennemont / 26 septembre 2016

Au cours de ces dernières semaines, plusieurs affaires judiciaires dont des accusations de détournements de fonds et d’escroqueries, ont alimenté la presse locale. Des enquêtes sont en cours.

Dans le collimateur de la justice, au moins trois sociétés ou associations. La directrice de l’une d’elles vient d’être mise en examen pour recel d’abus de biens sociaux. Une des enquêtes concerne des fraudes massives aux contrats aidés, dont les conclusions, dit-on, pourraient réserver de belles surprises.

Dans le même temps, c’est Me Philippe Creissen, l’ancien avocat de Thierry Robert pendant de nombreuses années, qui a décidé de déposer plainte devant le procureur de Saint-Pierre contre le député-maire de Saint-Leu pour escroquerie ! Cela promet.

A noter que c’est ce même Thierry Robert qui a laissé entendre dans la presse que « sous les gros galets des carrières, il y a une histoire de gros sous. Ce n’est pas vraiment une surprise. Tout le monde connait que la NRL a permis à certains bien connus de la place, de décrocher le jackpot. Mais reste à savoir si député-maire de Saint-Leu va aller jusqu’au bout, et saisir la justice, ou préférera-t-il s’adresser à Notre-Dame de la Salette.

Cela étant, face à ces présumés scandales révélés par la presse, il nous faut rester prudent et surtout ne pas oublier le principe de la présomption d’innocence qui est un principe fondamental de notre système judiciaire. « Toute personne est présumée innocente jusqu’à ce qu’elle ait été déclarée coupable ».

Je me refuse à croire que la Réunion est peuplée de « bézèrs d’paké ». Sachant que nous devons toujours nous méfier de ces moralistes patentés et autres donneurs de leçons à qui on donnerait le Bon Dieu sans confession, et derrières lesquels se cachent souvent des escrocs insoupçonnés dont les actes polluent notre société et constituent une véritable gangrène.

Paul Dennemont


Kanalreunion.com